, ,

des bottes jaunes et des tomates fraîches

Un week-end prolongé totalement schizophrène en Vendée…

Un samedi très pluvieux, digne d’un bon mois de novembre, rempli de chocolat chaud, patouille dans le jardin pour sortir le petit fauve et étrenner ses nouvelles bottes jaunes. Découvrir les tomates mûres de Mamita et les goûter avec grand plaisir. Filer dans un bon bain chaud pour décrasser tout le monde. Enfiler un gros pull-legging-chaussettes des soirs où on s’en fout.

Un dimanche sous le soleil, direction les plages vendéennes. Après un bon repas de fruits de mer, on a profité de la plage, ramassé des coquillages, fait des châteaux de sable, mis les pieds dans l’eau, dit bonjour aux bateaux (et aux petits chiens qui passaient là).

J’ai toujours une pointe de nostalgie à voir le bord de mer qui glisse vers l’automne, le soleil n’est plus aussi chaud, le monde est parti, les saisonniers profitent de leurs derniers week-end avant de fermer pour de longs mois pluvieux. Mais comme dit Mister Incredible, c’est encore une journée volée à l’été, un petit bonus pour mieux vivre l’attente du prochain été! On a fini la journée avec une bonne crêpe au caramel et un bain chaud (encore un) pour profiter de la baignoire qui me manque tant à Paris (et pour enlever le sables aussi).

Un lundi en famille à profiter de mes grands-mères, leur montrer les photos tant attendues du mariage, jouer à la dinette avec Mona, porter l’une de mes nouvelles acquisitions pour l’automne, et rentrer…pour perdre 10 degrés. Rentrer oui, mais avec un peu de soleil, du sable et des coquillages plein les poches!

Je vous souhaite une belle semaine!

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating:  0 Votes

Share

You May Also Like