Mon amie du bout du monde

Quand je me lève le matin elle se balade, quand on échange quelques mots par mail à ma pause déjeuner je lui dis « bonne nuit », quand je sors du bureau elle dort…

Elle c’est Laure, mon amie, la marraine de Mona. Elle vient de partir pour une grande aventure : une année en Australie avec son amoureux!

Et moi je pense à elle souvent et elle me manque. Je sais que c’est plus dur au début, je l’ai déjà vécu quand mon amie Chloé était au Canada… C’est dur quand machinalement on se dit « tiens ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vue, il faut qu’on prévoit quelque chose » en concluant par un « ah oui c’est vrai ». Et puis petit à petit on oublie un peu, les sessions de Skype comblent un peu le manque, de nouvelles occupations comblent le vide des anciens diners… Pour quelque temps, parce que ça va passer vite je le sais, parce qu’aussi je suis si curieuse de cette aventure qu’elle vit, de ses voyages, de ses émerveillements, de ses rencontres… Et puis je sais qu’elle rentrera, que quand on se verra on aura l’impression de s’être vues presque la veille! C’est Mona qui aura le plus changé finalement, cet elle qui sera le marqueur de cette longue année passée pourtant si courte. Le reste n’aura sûrement pas beaucoup bougé.

En attendant, vive les nouvelles technologies, Skype, Gmail, Viber, Instagram, les blogs, ces petites fenêtres parfois un peu indiscrètes sur nos vies! Elles nous donnent l’impression que même d’un bout à l’autre du monde, on est pourtant si proches…

Laure, Antonin, je vous embrasse fort!

Vous pouvez suivre leurs aventures sur leur très joli blog Bush à oreille

Et j’en profite pour souhaiter encore une fois un joyeux anniversaire à mon Mister Incredible timide!

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating:  0 Votes

Share

You May Also Like

9 comments on “Mon amie du bout du monde

  1. Marcel
    25 avril 2014 at 8 h 07 min

    Coucou,
    J’ai une amie qui est partie en Australie aussi faire exactement la même chose que ta meilleure amie, une qui est partit vivre en Nouvelle Calédonie pour 4 ans, elle va être bientôt maman et une à l’Ile de la réunion…Je comprends ton manque…au début c’est difficile tu y pense beaucoup…c’est difficile de se parler, de se rassurer par écrit…mais elles me font voyager avec leurs photos magnifiques!! merci pour l’adresse du blog…

  2. day morgane
    25 avril 2014 at 8 h 16 min

    ah les amies qui partent et qui reviennent ou pas d’ailleurs 🙂
    ici ma meilleure amie est à Toulouse depuis des années maintenant et parfois le vide est lourd à porter.
    Mais un coup de téléphone ou autre et ça passe !

    je vais suivre leurs aventures avec grand plaisir

    Bises et bon weekend !!!!

  3. Djahann
    25 avril 2014 at 8 h 21 min

    Je me retrouve un peu dans ce que tu écris. Sauf que moi, je ne peux pas dire « on fera ça quand elle reviendra », car elle ne reviendra pas ! ça fait 20 ans que ma meilleure amie vit au Canada. Internet et facebook nous facile beaucoup les choses et permettent des échanges quotidiens qui nous permettent de garder le fil.

  4. Toute Petite
    25 avril 2014 at 9 h 22 min

    Oh joli ton article, tu vas faire pleurer Laurette à l’autre bout du monde, c’est sur!

  5. love summer
    25 avril 2014 at 12 h 02 min

    nous aussi on t’embrasse fort!
    et merci pour ce joli post, qui me va droit au cœur. l’important, c’est que tu saches que je serai toujours là pour toi, même à l’autre bout du monde. c’est sûr que ça va passer vite, parfois on se manquera, parfois on n’y pensera plus pendant quelques jours, et puis paf, je me retrouverai assise dans ton canap à siroter des bières avec les « anto » en écoutant le nouvel album de band of horses (à moins qu’on vous passe un super groupe folk australien qu’on aura découvert pendant notre voyage…), pendant que la bavarde mona me racontera sa journée et me montrera tous ses nouveaux jouets.
    et puis après, c’est promis, on repart plus, on reste avec vous!

    • Aix Parisienne
      25 avril 2014 at 14 h 37 min

      Voilà le plus joli de tous les commentaires concernant ce post!!

  6. stella
    25 avril 2014 at 13 h 40 min

    Ce que tu écris raisonne en moi. Je suis partie vivre avec mon chéri, loin de mes amies, pas si loin pourtant, mais elles me manquent! Sans elles ce n’est pas pareil.

    Et quand tu écris : « tiens ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vue, il faut qu’on prévoit quelque chose » en concluant par un « ah oui c’est vrai ». Cela me fait penser à mon père, je me dit ça souvent (sauf que je remplace voir par appeler), puis après je me rappelle qu’il n’est plus de ce monde.

    Bref, tu m’as mis les larmes aux yeux! C’est beau ce que tu écris et je pense que tes amies ont de la chance de t’avoir pour amie!

  7. Marie*
    27 avril 2014 at 8 h 34 min

    Oui on va suivre tout ça! Bisous*

  8. Zelda
    9 mai 2014 at 13 h 42 min

    To billet est très beau et c’est vrai qu’aujourd’hui on a heureusement plus de moyens pour suivre nos amis ou famille partis loin. Moi c’est ma soeur qui est partie vivre en Thaïlande avec son copain, mais ça a toujours été une globetrotteuse, on s’est un peu habitué, même si c’est vrai que la distance géographique ça n’est jamais évident !
    Bises

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *