Dans l’atelier de Comète

reinterview

Il y a des jolies rencontres qui se font sur internet! Celle de Chloé en fait partie! J’ai adoré ses créations très simples tout en étant originale et précieuses. A la base, Chloé est graphiste, et elle est douée! Originaire de Grenoble, elle a vadrouillé à Toulouse, Barcelone et Londres où elle habite depuis 3 ans. A côté de son boulot, Chloé a monté Comète, une petite marque de bijoux à base de minéraux. Aujourd’hui elle nous ouvre la porte du petit coin créatif de son bureau londonien.

Comete_4

Tu nous parles de tes créations ?

Comète explore un univers mystérieux et fascinant de beauté, celui des étoiles et des minéraux.
Je fais des bijoux depuis plusieurs années mais Comète a vraiment pris forme en 2011. Je travaillais alors dans une agence de publicité à Barcelone et je ressentais un manque d’activité manuelle. Dans le même temps J’ai visité pour la première fois un magasin de minéraux. Après plusieurs commandes de mon entourage et des encouragements, j’ai créé le site internet.

Je n’ai pas de formation dans ce domaine et je ne prétends pas faire de la bijouterie au sens traditionnel du terme. Le procédé est assez simple. Une fois que j’ai trouvé des pierres à mon goûts, je les envoie chez un perceur qui possède une perceuse à ultra-sons pour ne pas les casser. Je parcours les fournisseur de chaînes, fermoirs etc dans le Haut Marais. Après avoir passé plusieurs nuits à monter toutes mes chaînes une à une (200 la dernière fois), je les emmène chez un doreur. Deux semaines après elle me reviennent et il ne me reste alors plus qu’à monter les pierres avec les chaînes.
À savoir que je m’impose pas du tout de rythme Printemps/été, Automne/Hiver, mais que je fonctionne vraiment au coup de cœur. Ma collection est intemporelle. Quelques pièces sont épuisées, d’autres viendront s’ajouter à la collection, mais je ne me donne aucun délais.

photo-1

Quelles sont tes inspirations du moment, où les puises-tu?
Je suis graphiste de métier, alors je puise mon inspiration essentiellement dans les arts visuels. J’en retiens des formes, des couleurs, des tendances. J’avoue aussi mon addiction à Pinterest!

Où travailles-tu?
Je ne possède pas de véritable atelier car la création de bijoux n’est pas ma première activité. J’habite à Londres où je suis graphiste. Je m’installe un peu partout pour éparpiller mes pierres et monter de nouveaux colliers, à mon bureau essentiellement.

Comete_1

Es-tu plutôt adepte du numérique ou collectionneuse de petits papiers et crayons en tous genre?
Absolument les deux. Je suis vite prise de court si on me retire mon ordinateur. En revanche, je suis très attachée à écrire encore des cartes postales, faire des listes sur un joli bloc note, écrire avec un stylo à paillettes.

Que trouve-t-on dans ton atelier, quels sont tes petits objets et grigris préfèrés?
Je maintiens mon bureau assez rangé car ça m’aide à y voir plus clair quand je m’y installe pour travailler. Mais tout autour trônent d’innombrables bibelots, des bougies surtout, des petites boites où je n’ai encore rien trouvé à mettre dedans, des fleurs, des cadres en pagaille.

Comete_3pyrites_1Comete_cristal_roche_1

Un petit mot sur tes projets?

Mon projet est de trouver un nouveau travail de graphiste à Paris pour m’y installer après l’été. Et aussitôt que j’en aurais le temps, apporter de nouveaux modèles à la collection Comète!

Comete_5

Comete_Loobook_11

Un grand merci Chloé de nous avoir parlé de ton univers!

Retrouvez toutes ses créations sur le site et E-shop de Comète !

Retrouvez également son portfolio de graphiste ici.

Je vous souhaite un joli week-end et je vous donne rendez-vous dimanche pour un look On n’est pas que des mamans pas comme les autres!

Share

4 comments on “Dans l’atelier de Comète

  1. AnA
    29 mai 2015 at 7 h 47 min

    Très jolies créations : merci pour la découverte !

  2. Justine
    29 mai 2015 at 9 h 41 min

    Super découverte ! par contre « ohhhhh nooooon » le lien vers son site et e-shop ne fonctionne pas 😉

    • mybrouhaha
      29 mai 2015 at 9 h 50 min

      c’est rétabli! 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *