,

8 mois passés et le temps de l’attente

dscf7464nb

Le temps de la grossesse est presque derrière moi, passé à grande vitesse.

Vient maintenant le temps de l’attente, ces dernières semaines, ou jours passés en 2 en 1.

Je n’ai pas ce souvenir quand j’attendais Mona, j’étais tellement impatiente, j’avais tout fait pour accoucher avant, et ça avait marché.

Là je patiente, j’en ai un peu marre bien sûr mais je ne cesse de me dire « tout vient à point à qui sait attendre ». Je suis dans l’ambivalence : une touche d’impatience, un brin d’envie de profiter encore un peu de ces derniers jours à 3 avant le petit ouragan. Je me repose avant tout, c’est ma sage-femme qui me l’a dit. Je me prépare doucement comme pour le marathon de New York, version repos et sophro.

Evidemment la cohabitation devient un peu difficile, je déteste cette sensation de diminution de ma condition physique. Ne plus pouvoir beaucoup marcher, les douleurs dans le dos, le sommeil en yoyo, les petits coups d’électricité dans le nerf sciatique… Mais ça ne va plus durer très longtemps, je le sais et je vous avoue je ne suis pas impatiente de retrouver les « petits maux » post accouchement.

Qu’est-ce-qu’on vit mesdames quand même quand on y pense bon sang !

Je n’ai pas encore fait la moitié de ma to do list du congé mat’, mais qu’importe, le principal est prêt. J’avais prévu le rangement des papiers, les albums photos, tous les cadeaux de Noël, de la couture et du tricot à volonté, finir les saisons de Downton Abbey, repeindre la commode du salon, trier les placards… C’est bien si je m’ennuie un peu durant le congé mat’ je saurai quoi faire !

Je crois que la plus impatiente de la famille finalement c’est Mona. C’est long une grossesse quand même pour les enfants… Elle voit des bébés partout, et le notre enfin, il arrive quand ?

Je vous laisse sur sa petite phrase adorable qui m’a fait fondre et beaucoup rire cette semaine :

« Mozza, tu es prête maintenant, tu peux venir allez ! Tu vas voir, le lit de papa et maman il est trop douillet ! »

dscf7452nb

dscf7451nb

dscf7459nb

Share

9 comments on “8 mois passés et le temps de l’attente

  1. Marjoliemaman
    28 novembre 2016 at 8 h 55 min

    Plein de baisers pour cette douce dernière ligne droite !

  2. DeboBrico
    28 novembre 2016 at 9 h 15 min

    C’est trop mignon les petits mots de Mona. C’est sur que c’est très long pour les petits une grossesse..
    Ma Mona à moi, me réclame sans cesse une petite soeur, elle l’a même demandé au Père Noël!
    Et puis a t elle dit « si tu es trop vieille pour avoir un bébé, j’en ferais un dans mon ventre moi quand je serais grande, avec papa parce que c’est mon amoureux »
    …. voilà voilà
    Mais j’avoue je me laisserai bien tenter par ce petit troisième…

  3. Lucie
    28 novembre 2016 at 9 h 17 min

    Cette série de photos est superbe! Je me souviens encore quand ma mère était enceinte de mon deuxième petit frère, j’avais l’âge de Mona et j’étais comme elle impatiente!
    Hâte de faire la rencontre de Mozza et de voir la famille Incredible s’agrandir! Bonne fin de grossesse!

  4. Chrystelle
    28 novembre 2016 at 9 h 24 min

    Cette Mona, quel amour <3 (et comme elle a grandit durant ces 8 mois…)
    Profite bien :*

  5. Elodie
    28 novembre 2016 at 9 h 56 min

    Ah ces derniers jours 2 en 1, tu me rappelles de doux souvenirs… Je ne supportais plus non plus d’être diminuée physiquement, j’avais hâte qu’il arrive, et j’ai aussi tout essayé pour le décider mais ça n’avait pas marché ! Je me souviens des 3 jours entre le rdv de terme avec ma gynéco et le déclenchement, où je voulais arrêter le temps pour profiter encore de mon bébé rien que pour moi… ahlalala l’ambivalence des sentiments !
    Je te souhaite une très belle rencontre

  6. Passeri
    28 novembre 2016 at 15 h 52 min

    Ah ces derniers jours,je les ai vécu il y a un mois à peine,notre petite puce est arrivée 3 semaines plus tôt..et j’avoue que j’ai deja la nostalgie de la grossesse.. profites de ces derniers moments et surtout repose toi car la fatigue arrive vite(j’avais oublié!)!
    Pauline Maman d’un petit César(2,5 ans)et d’une petite Célestine(2,5 semaines!)

  7. Marie
    28 novembre 2016 at 17 h 58 min

    Les derniers jours… Moi, je bouillais d’impatience.
    Avec une aînée née deux semaines avant terme, je pensais que le deuxième pointerait son nez à l’avance… et il a fallu le déclencher une semaine après terme !
    Heureusement, j’ai eu une grossesse de rêve : même à 41 SA, je faisais allègrement les 5 km à pieds entre mon domicile et le monitoring.
    Profitez bien de ces derniers moments à trois, après, c’est un peu l’ouragan 😉 Je me réjouis de decouvrir la jolie frimousse de Mozza. Et félicitations, tu es une magnifique future maman !

  8. lespetitesm
    29 novembre 2016 at 12 h 45 min

    que de douceur pour cette attente, savoure et je vous souhaite une bien jolie rencontre!
    Des bises
    Marion

  9. Audrey
    15 décembre 2016 at 9 h 09 min

    Salut,
    Quant à moi, ma grossesse a été super longue et difficile, même si j’étais heureuse d’accueillir mon bout de chou. J’avais constamment des nausées et les pieds très gonflés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *