, ,

La vie à quatre

img_2618

Voilà un mois que nous vivons à quatre.

Papa, Maman, Mona et Matilda. Une nouvelle vie de famille avec un membre de plus…

Je crois pouvoir dire que comme à l’arrivée de Mona, c’est une évidence, Matilda est venue remplir la place qui lui était réservée, bien préparée durant les mois précédents. Nous sommes aux petits soins avec ce bébé sympa et plutôt tranquille.

Mona a totalement investi son rôle de grande sœur, sans pour autant être tout le temps sur son dos. Elle aime la prendre dans ses bras et nous aider pour le bain, pour l’habiller… Mona aime aussi sa tranquillité, mais souvent quand Matilda pleure, du coin de l’œil je la vois rappliquer pour la consoler (et ça marche !). Avec nous c’est une autre histoire et certains jours sont bien plus compliqués que d’autres. Mais bon peut-on vraiment lui en vouloir ? Alors on prend notre mal en patience (enfin on essaie), on rassure, on câline (on gueule un peu aussi quand même, ahem merci le manque de sommeil). Mais après un mois, on sent que ça commence à se tasser et que Mona accepte mieux de partager parents et grands-parents. Et de temps en temps quand même cette question : « Tu promets que tu seras ma maman pour toute la vie? » Bien sûr ma Mona, pour toujours!

Nous avons pris notre temps durant ces premières semaines, je ne suis pas beaucoup sortie je vous avoue. L’avantage d’un bébé d’hiver c’est que ça aide un peu à rester chez soi et à cocooner. Nous avons profité des siestes de Matilda pour faire des jeux avec Mona et passer un peu de temps avec elle.

Avoir 2 enfants ça demande quand même un peu d’organisation, ce n’est pas mon fort mais j’apprends et heureusement on est deux. Je me demande comment c’est avec 3 parce que quand même ils sont plus nombreux que toi. Rangement, lessives, préparation de l’une et de l’autre, courses, école, ça fait du boulot. Ma première soirée seule avec les deux était un peu laborieuse mais la deuxième, bien timée avec une Mona briefée s’est passée comme sur des roulettes.

Alors voilà, la vie a quatre a démarré en douceur, pleine d’amour et de petits grains de folie. Elle est prometteuse cette vie-là, l’histoire de notre famille continue de s’écrire avec cette nouvelle aventure.

img_2894

Ces photos en famille sont bien précieuses, mes copines m’ont offert ce cadeau pour la naissance de Matilda. La talentueuse et douce Maria Ponti-Rossignol est venue chez nous un lundi matin, 10 jours après la naissance de Matilda. Elle nous a tiré le portrait avec patience, captant les gestes tendres et les regards complices de notre nouvelle famille toute fraîche. Nos mines sont un peu fatiguées mais nos sourires sont si heureux.

Merci Maria pour ces clichés-souvenirs qui me font fondre.

img_2987_1

img_2868

img_2924

img_2942

img_2995

img_3059_1

img_2850

img_2845

img_2598

img_2596

img_3130

img_2636

img_2656

img_2517

img_2535

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share

12 comments on “La vie à quatre

  1. Fanchon
    11 janvier 2017 at 22 h 59 min

    Comme elle observe avec attention cette toute mignonne petite Matilda ; déjà un mois !!!!

    Je suis toujours surprise par la rapidité des changements dans les expressions et les regards des enfants, l’intérêt pour le mouvement et le visage des proches, leur sensibilité aux attentions qu’on leur porte !!!

    Je vous souhaite plein de bonheur partagé, prenez bien soin de vous quatre ! Bisous

  2. Maria
    11 janvier 2017 at 23 h 10 min

    Merci à vous 4 de m’avoir fait confiance, j’etais une inconnue et malgré ça vous m’avez laissez essayer de percer l’intimité de ces premiers jours si particuliers. Baci

  3. AnA
    11 janvier 2017 at 23 h 17 min

    Rhalala je t’envie cette sérénité. Nous les premières semaines ont été bien plus rock&roll niveau couple et organisation. Heureusement que le crû 2016 est particulièrement bon ! Entre une Tamriko qui a fait ses nuits dès 1 mois 1/2 et un grand frère de plus en plus prévenant, on s’en sort peu à peu.

  4. Daphné @ Be Frenchie
    12 janvier 2017 at 7 h 21 min

    Oh, ces photos sont si touchantes ! On sent votre complicité et infinie tendresse pour cette si petite Matilda. Chacun de ces moments est si précieux, pour tisser des liens qui vous uniront pour votre vie entière.

  5. Corinne (Couleur Café)
    12 janvier 2017 at 7 h 24 min

    Tes magnifiques photos de famille me rendent nostalgiques ! Elles me donnent presque envie d’agrandir encore plus la famille 😛

  6. Cryssilda
    12 janvier 2017 at 18 h 15 min

    Trop jolies toutes ces photos !

  7. Lucie
    12 janvier 2017 at 19 h 45 min

    Votre famille est jolie, on voit dans ces jolies photos que vous vous complétez les uns les autres! Il suffit de voir les sourires béats de toi et Mona! Plein de joies pour toute la famille Incredible!

  8. Marie*
    12 janvier 2017 at 21 h 02 min

    Ces photos sont magnifiques et toi tu ressembles à Charlotte Casighari!! Gueuler?vraiment? Non, pas nous

  9. lespetitesm
    13 janvier 2017 at 9 h 44 min

    Douce vie à vous 4! Il faut toujours un temps d’adaptation mais tu vas te surprendre à être plus zen (pas trop le choix en même temps, c’est ça ou l’asile).
    Des bisous et profitez!!!!
    Respire pour moi ce petit cou de bébé.
    Marion

  10. Nadège
    13 janvier 2017 at 12 h 48 min

    Oui l’organisation!!! il y a qu’avec elle que ça roule ici!

    Effectivement 3 c’est parfois compliqué!! Il me tarde de « vraiment » dormir… Parce qu’avec 3 bébés en 3 ans le sommeil on l’a perdu depuis LONGTEMPS!!!

    Super photos plein de douceur!

  11. Picou Bulle
    19 janvier 2017 at 9 h 25 min

    Très beaux clichés!
    Ca me semble normal que vous cherchiez encore vos marques, elle est encore toute neuve ta Matilda! Il faut vous laisser le temps de re-créer votre unité.
    Je me suis étonnée de voir qu’à peine à la naissance de chacune de mes filles, je me sentais immédiatement comme si elles avaient toujours été là – je les avais tellement rêvées, qu’elles étaient déjà un peu là pour moi, même avant d’être nées.
    Il ne faut juste pas oublier, je crois, qu’on a eu 9 mois et plus encore, pour l’imaginer, se préparer, idéaliser la vie avec bébé – alors que les enfants n’ont pas encore une telle capacité à se projeter, et se retrouvent face à une réalité qu’ils n’avaient pas imaginé autant dans le détail.
    Il faut leur laisser le temps – c’est dans la vie du quotidien qu’ils finissent par faire la place du nouveau, à comprendre que leur place change mais ne devient pas pire. Tout ça va vite rentrer dans l’ordre et je suis sûre que tes deux puces seront vite aussi complices que mes deux picoucinettes!

  12. Marylou_framboise
    29 janvier 2017 at 14 h 26 min

    Ces photos sont magiques <3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *