, ,

1 an avec mes enfants

DSCF4870

Ça fait quoi d’arrêter de bosser et de passer l’année à s’occuper de ses deux enfants ? Ben c’est plutôt chouette ma foi !
Après avoir mis Mona à la crèche à 3 mois et réduit mon petit cœur de maman en miettes, j’avais dit à Mister I : « je te préviens, pour le 2e je prends au moins 6 mois. »
Avec notre rythme parisien, nos enfants sont du genre à faire l’ouverture et la fermeture de l’école / crèche, avec cantine au milieu et centre de loisirs en vacances. Alors pour un 2e j’avais envie de prendre le temps. Le temps de profiter de mon bébé, de l’allaiter plus longtemps que 2 mois et demi, d’aller chercher Mona à l’école, d’avoir toutes les vacances pour elle pendant 1 année…
Cette année de « pause » terminée, je fais le bilan et je vous donne la liste de mes impressions. Bonnes ou mauvaises d’ailleurs !
– En congé parental, tu peux rester en pyjama le matin, prendre ton petit dej au lit et te doucher qu’à midi (si ton enfant te le permet)
– La radio est ton meilleur ami, tu connais le programme de la journée par cœur. Moi c’était France Inter, (je souffle quand c’est Carnet de campagne et le jeu des 1000€ parce que c’est relou) mais j’attends Augustin Trapenard comme le messie. C’est simple ce sont les seuls adultes que tu entends dans la journée !
– Tu t’habilles confort parce que de toute façon tu vois personne à part tes rejetons et tu passes ta journée à te faire régurgiter sur la chemise ou à quatre pattes par terre.
– Par contre quand tu sors, tu te mets sur ton 31, rouge à lèvres, talon, mini robe… La totale quoi
– Quand le barman te drague t’en peux plus de la vie, ça fait tellement longtemps que ça ne t’est pas arrivé
– Tu peux passer 1000 ans au café le matin avec tes acolytes de l’école « ah merde les gars il est déjà 10h30 j’ai pas étendu ma lessive ! »
– tu gagnes un salaire d’à peine 400€ par mois. En gros limite tu serais mieux au RSA, bon OK t’as pas la sécurité de l’emploi. Si ton mec n’est pas trader t’as plutôt intérêt à bien calculer ton coup et à mettre de l’argent de côté pour survivre !
– du coup tu t’achètes plus rien en même temps tu t’en fous, tu as moins de tentation vu que tu ne vas plus faire les magasins entre midi et deux.
– Tu n’es plus jamais seule, même pas aux toilettes. Tes enfants sont devenus une extension de toi même, tels deux greffons. Ils n’ont tellement plus l’habitude de vivre sans toi que quand tu sors un soir avec tes copines ils tapent une crise comme si tu leur arrachais le cœur.
– Tes journées sont palpitantes ! Aujourd’hui tu as fait mosaïque en mousse et à paillettes, t’as regardé deux épisodes de Barbie à Malibu, t’as écouté 4 fois l’album des Trolls et 15 fois la piste no 2. Tu as chanté 5 fois il était un petit chat, 3 fois câlin calinette et 7 fois Coucou hibou. Tu as essuyé 3 cacas, 4 pipi. Tu as cherché 8 fois la tétine. Tu as piqué du nez 2 fois. Tu as étendu 1 lessive, rangé deux autres, vidé le lave vaisselle. Tu as mangé des coquillettes un peu froides dans un bol en plastique moomin. Tu es partie en vacances en van… Avec la famille Sylvanian. Tu as mangé 2 camemberts en bois une tomate en feutrine et un radis en crochet. Tu t’es changée 3 fois, une fois parce que tu avais du vomi, une fois parce que tu avais de la purée, une dernière fois après le bain parce que tu étais trempée.
– Le soir tu attends un peu ton mec comme le Messie, et si il a le malheur de t’envoyer un message qui dire qu’il a été retardé tu envisage de t’etouffer avec ton écharpe de portage
– Tu t’étais dit que tu repeindrais la commode du salon, que tu irais au marché tous les mercredis, que ta maison serait rangée, que tu reduirais tes déchets et ta consommation de daubes en cuisinant tout toi même. Tu avais une to do list : faire tous les albums photos depuis 2002, monter le film de notre voyage de 2015, coudre, dessiner, bloguer… Évidemment tu ne fais rien de tout ça, tu n’as pas le temps.
– Mais… Tu prends des piques niques goûters sur le tapis de la chambre les jours de pluie. Tu prends des petits dej au lit / câlins / histoires à n’en plus finir les matins de vacances. Tu câlines, embrasses, chatouilles, chahutes… Pendant 10 mois et 28 jours.
– Tu assistes à beaucoup de premières fois de ton bébé, premier sourire, premier areuh, première découverte des mains, premiers sucottage de pieds, premier roulé-boulé, premier bout de pain, première purée…
– Tu te balades, tu déjeunes avec tes copines, tu as la chance de ne pas être la seule à ne pas bosser et ça c’est cool !
– Tu fais rater l’école pour partir en vacances un peu plus qu’un week-end chez les parents, aux quatre coins de ma France.
– Tu prends les petites copines pour rendre service, et puis aussi parce que ça te fait plaisir !
– Tu vas pas te la raconter non plus, tu avoues que ce n’est pas toujours facile, que tu as pété deux trois câbles notamment grâce à ton sommeil de chiottes… Quand tu n’as pas de relais franchement c’est pas toujours évident.
Mais comme d’habitude, tu ne retiendras que le meilleur de cette année avec elles et tu sais très bien que si tu avais pu, tu aurais rempilé pour une année supplémentaire. C’était bon purée !
J’ai pris beaucoup de photos cette année, en voici quelques unes de ce quotidien avec elles… (non non j’ai pas la larmichette pourquoi ?)

DSCF0383

DSCF0357

DSCF0546

DSCF0601

DSCF0414

DSCF2016

DSCF0918

DSCF0798

DSCF0600

DSCF2017

DSCF2963

DSCF2959

DSCF4764

DSCF4853

 


Warning: stripos() expects parameter 1 to be string, array given in /home/mybrouha/www/wp-includes/formatting.php on line 3758
Share

19 comments on “1 an avec mes enfants

  1. Bérangère
    22 septembre 2017 at 11 h 59 min

    Moi, j’ai carrément pri les 3 ans! Et c’est vrai que c’etait trop bien! Reprise il y a un an! Meme pas dur puisque ma numéro 3 rentrait à l’école et que ça se passait bien. En plus, reprendre à mi-temps, c’est royal pour tout le monde! Bonne reprise….

  2. Céline H.
    22 septembre 2017 at 13 h 10 min

    Je crois que je vais le relire régulièrement, ce billet, dans l’année qui vient… Merci Bev’ !

  3. matinbonheur
    22 septembre 2017 at 14 h 29 min

    J’envisage de prendre un congé parental pour mon 3e (pour les 2 premiers je travaillais en même temps à la maison, j’ai kiffé, mais sans la liberté des déj avec les copines) et ton billet me conforte dans mon choix!

  4. DeboBrico
    22 septembre 2017 at 16 h 09 min

    ton petit bilan m’a fichu la larme à l’oeil! ça se ressent que tu as vraiment profité de tes filles et elles ont du être ravies!

  5. Audrey
    22 septembre 2017 at 21 h 21 min

    Comme je te comprends… J’ai été arrêtée un an entre grossesse et congé maternité pour ma 3e et c’est pareil j’ai bien profité, rien que le fait de la mettre à la crèche à 6 mois au lieu de 2 mois 1/2… Et c’est vrai que même si c’est pas toujours évident d’être toute la journée à la maison, j’ai pu faire quelques sorties scolaires et nouer de bonnes relations avec qq parents de l’école… Le congé parental n’étant pas assez payé je n’ai pas pu en prendre mais j’ai repris à 80% et ça fait du bien.,. Continue de bien profiter !

  6. Lauriane
    23 septembre 2017 at 4 h 09 min

    J’ai pris aussi un congé parental, 6 mois au premier, un an au second. Je n’ai pas regretté un instant ! La seule chose, c’était que le contact avec les adultes me manquait (parler d’autre chose que de couches !), Et être maman a plein temps n’est pas du tout valorisé (coa, tu es à la maison toute la journée et tu n’as pas eu le temps de ranger/cuisiner/etc ??)
    Maintenant, je suis à 80%, le mercredi est consacré à regarder mes enfants grandir !
    Bonne journée !

  7. Celine Reid
    23 septembre 2017 at 7 h 02 min

    J’adore ta positive attitude!

  8. Yeahyeahgirl
    23 septembre 2017 at 9 h 23 min

    Rooooo j’ai ri et à la fin j’ai eu l’émotion …

  9. haut_les_nains
    24 septembre 2017 at 11 h 04 min

    J’ai lu ce post avec attention, moi qui ai suivi ton congé parental de près, l’étant tout pile en même temps que toi. Et j’ai le même ressenti …je ne reviendrai que le meilleur et ne laisserai les premiers sourires pour rien au monde.

  10. Camatha
    24 septembre 2017 at 14 h 57 min

    Ah ah : » tu attends ton mec comme le Messie  » et  » tu feras tes albums photos depuis 2002  » C’est tellement ça!

  11. Isabelle
    24 septembre 2017 at 19 h 55 min

    Bonjour,
    Je suis toujours aussi contente de vous lire. De l’humour, de l’autodérision, de la tendresse…
    Et c’est amusant de penser qu’on vit des choses similaires avec d’autres parisiennes…
    Merci à vous,
    Isabelle

  12. Marie*
    24 septembre 2017 at 20 h 52 min

    Moi j’aime bien le jeu des 1000euros BANCO BANCO!!! C’est joli de te lire et ça passe si vite!!!bisous*

  13. chlouwy
    24 septembre 2017 at 21 h 20 min

    Rhoooo, mais c’est fou, je reprends demain, après un an d’arrêt, entre le congé patho, le congé mater et le congé parental… Ma puce est née 2 semaines à peine après la tienne, et je crois que j’aurais pu écrire tout ce que tu viens de rédiger si justement ♥
    C’était tellement bon et tellement court et long à la fois !
    Bref, merci pour tes mots si justes

  14. Camille
    25 septembre 2017 at 9 h 04 min

    Ah ah ah ! Merci pour l’honnêteté, et aussi pour la poilade : « Tu as mangé 2 camemberts en bois une tomate en feutrine et un radis en crochet. »
    Moi je suis en congé mat’ et j’ai un peu honte de ne pas aller chercher ma fille aînée à l’école à 16h20 tous les jours alors que franchement, je n’ai que ça à faire… Mais les après-midi à la maison, je trouve ça loooonnnnng ! Peut-être parce qu’à 3 ans, elle ne sait pas encore très bien jouer toute seule. Du coup, me faire 3 heures de dinette-dessin-puzzle tous les soirs, franchement, j’y arrive pas 🙁

  15. Bobine
    25 septembre 2017 at 11 h 30 min

    2 ans plus tard, je suis toujours aussi émue quand je repense à cette parenthèse enchantée auprès de mes petits oisillons (limite j’en referais un juste pour ça ;))

  16. Les Petites M
    25 septembre 2017 at 13 h 06 min

    Ouahou!!!! Ici aussi ce fut court pour l’aînée… puis plusieurs mois avec elles pour les suivantes… J’en garde un bon souvenir, mais en faisant tout ce que tu racontes, j’ai toujours cette impression de n’avoir pas fait grand-chose… le temps passe vite à gérer les enfants et la maison et au final j’ai détesté cette impression de n’avoir rien fait de « concret » de ma journée. J’ai profité de mes enfants mais ce n’était pas suffisant pour moi je pense…
    bises et bon retour dans la vie active!
    Marion

  17. Céline
    28 septembre 2017 at 8 h 50 min

    On a vécu la même année et comme toi, je n’en retiendrais que le meilleur!
    J’ADORE la dernière photo! Elle est collector!

  18. caroline
    28 septembre 2017 at 15 h 02 min

    C’est tellement ça cet article, j’ai ri et pleuré parce que je reprends le travail mardi matin après 7 mois de pause, 5 avec ma fille. J’aurais dû prendre un congé parental de 6 mois au lieu de 2 mais qui l’aurait cru que j’aurais adoré ça…

  19. Allô Parents Bobo
    30 octobre 2017 at 15 h 50 min

    Je n’ai pas personnellement eu la chance de vivre tout cela mais c’est globalement les conclusions qu’en a tiré ma femme après une année passée aux côtés de nos enfants ! Elle a d’ailleurs bien rigolé en lisant votre petit feedback 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *