C’est comment un road trip au Portugal avec des enfants en bas âge ?

Vous m’avez posé beaucoup de questions à ce sujet sur Instagram durant le voyage alors voici quelques conseils si vous souhaitez partir en road-trip avec des enfants, même petits ! Attention, peu de camping et de baroudage chez nous pour les plus aventuriers 😉

Vous n’êtes pas un peu fous de faire tant de route avec des petits ?

Pour commencer, c’était notre 5e road trip, après 3 en Italie dont 2 avec Mona et notre road trip dans l’Ouest-américain pour lequel je vous donnais déjà quelques conseils. Nous adorons voyager comme ça et je crois que les filles s’y font bien également. Nous avons mesuré sur ce voyage combien Mona s’était adapté à ce mode de vacances au point de se réjouir à fond, c’était génial !

Ensuite pour faciliter quand même les choses (pour nous surtout je pense) nous ne sommes pas encore de grands baroudeurs : nous dormons dans des chambres d’hotes, hôtel ou Airbnb, pas toujours grand luxe mais relativement confortables. Nous n’avons pas encore tenté ni le van, ni le camping.

Nos destinations étaient pour le moment « occidentales » sans trop de changements d’habitudes alimentaires ni sanitaires donc (quoique la nourriture aux USA…). Enfin nos enfants ne présentent pas de problèmes de santé, ne sont jamais malades et nous non plus donc ça facilite aussi la tâche.

L’organisation de notre road trip avec les kids

De notre point de vue, quand on part loin avec les filles et que l’on prévoit de rouler pas mal, on essaie d’organiser au maximum notre voyage en amont pour éviter de rouler pour rien. On repère bien les régions que l’on a envie de voir, on prévoit notre itinéraire puis on réserve les hôtels (on est rarement très en avance pour ça mais on le fait quand même).

Une fois que l’on a fait ça, en général, on ne touche plus au voyage avant le départ ! Pour le détail des balades et des visites : on aura le temps de voir ça sur la route ! Cette fois-ci on est parti avec la voiture de ma grand-mère, mais sinon on loue sur place chez le loueur le plus avantageux et on prend une option siège-auto.

Comment fais-tu pour changer d’endroit tout le temps avec les enfants ?

Je crois que c’est une question d’habitude. Nous ne sommes pas des grands stressés de base. Nous sommes partis en vacances avec une Mona de 3 semaines et une Matilda de 2 semaines… certains diraient qu’on est un peu kamikazes. Moi je dirai plutôt qu’on n’anticipe jamais par la négative et que si galère il y a, on gèrera.

Pour un poil plus de stabilité, nous restions au moins 2 nuits a chaque endroit. Nous avions un lit parapluie pour Matilda, et son rituel du coucher bien installé même en vacances (musique, histoire, doudou…). Pour Mona, pas de souci elle dort partout. Nous étions souvent tous dans la même chambre familiale, ce qui n’était pas pour leur déplaire.

Comment et que mangent les filles en voyage ?

Je dirai plus ou moins comme nous, elles ne sont pas très difficiles, surtout en été et nos destinations comme l’Italie, l’Espagne ou la Portugal sont vraiment des endroits faciles pour faire manger les enfants. Finalement je crois que c’est aux Etats-Unis qu’il a été le plus difficile de faire manger Mona car pas évident de trouver des produits frais corrects en dehors de la Californie. Au Portugal nous mangions beaucoup au restau, poulet, riz, petite salade, fromage, bacalau… c’était facile et pas cher. Nos plats étaient tellement copieux qu’en général elles mangeaient avec nous. On avait en plus un stock de compotes, goûter, eau, briques de jus dans le coffre, ça aide bien. Je vous déconseille par contre les bonbons pour un road trip. A priori vous vous dites que ça fait plaisir aux kids en voiture, mais laissez-moi vous dire que c’est se tirer une balle dans le pied tellement les gosses sont excités par le sucre.

Quand et comment roulions-nous en voiture avec les filles ?

A part les deux gros trajets aller et retour, nous roulions rarement plus d’1h30 dans la journée et en général par petits coups de 30min. Donc ça passait bien. On partait souvent juste après déjeuner comme ça hop, les filles faisaient la sieste. Ensuite on essayait de toujours prévoir une carotte à l’arrivée : une piscine, la mer, une glace… ça marche bien en général. Notre voiture était petite et très pleine, mais climatisée. Les filles étaient chacune équipés d’un petit coussin de tête et de pare-soleil.

Comment j’occupais les filles en voiture ?

Au départ elles avaient un petit sac surprise chacune au départ avec des petits bouquins, tableau magnétique pour dessiner, carnet, crayon, autocollants, personnages pour Matilda, Smart games pour Mona… On avait également une tablette si besoin mais nous l’avons peu utilisé, déjà parce que Mona et Matilda ne regardent pas les mêmes choses et ne sont pas assises dans le même sens. Donc chez nous la tablette génère plus de conflits qu’autre chose.

Nous écoutons beaucoup d’histoire et de comptines, je vous conseille de partir avec un beau forfait 100Giga Europe et un abonnement Deezer. Tous les Bulle et bob y sont ! On a fait en plus une bonne playlist de vacances pour faire découvrir plein de choses à Mona, notre mélomane ! La musique en voiture nous occupe beaucoup chez nous…

Comment gérez la chaleur en plein été avec les enfants ?

C’est une question / remarque récurrente de notre entourage quand on programme nos vacances d’été. « Les pouilles en plein mois d’août ? Mais vous allez crever de chaud ? Le Portugal en plein été avec Matilda de 18 mois ? Vous êtes des grands malades ! »
Eh bien de tous nos voyages en plein été, je ne crois pas avoir beaucoup souffert de la chaleur sauf à Las Vegas aux Etats-Unis, et à Tomar et Alcobaça cet été mais sachant que la canicule était partout même en France. J’ai testé la Toscane, Naples, Rome, Les Pouilles, le Portugal et on a survécu. Souvent les bords de mer sont assez venteux donc il y a de l’air ! En Alentejo ça tapait mais il y avait de l’air également. Et puis si besoin, on fait la sieste et on sort après. Pour info, la côte à partir de Lisbonne jusqu’au Douro n’est pas si chaude.

Comment voyager léger avec des enfants en bas âge ?

C’est le challenge le plus compliqué pour moi, en plus je n’aime vraiment pas faire les valises. Cet été dans le coffre de la C3, après 3-4 sueurs froides, il y avait :

Un lit parapluie super compact Babybjorn, une poussette petite et compacte Cybex, un porte-bébé Manduca, des tenues pour 6 jours pour les filles, un drap de hammam chacun, un sac de jouets, très peu de vêtements pour Monsieur et moi (pas assez à mon goût pour moi d’ailleurs mais bon…). J’ai vraiment réussi à faire un énorme effort sur mes affaires, notamment mes chaussures. Antoine, lui, est déjà un grand minimaliste… Un tube de « Génie sans frotter » et le tour est joué !

En général je me débrouille pour faire 2 ou 3 lessives sur place. On fait sécher n’importe comment sur la plage arrière ou dans la chambre d’hôtel…

J’achète systématiquement une mini piscine gonflable (chez Hema en général) qui sert à rafaîchir si besoin, à donner le bain en toute situation. Et hop on la dégonfle en 2sec et ça ne prend pas de place.

Je compartimente tout dans des petits sacs et des petites trousses avec étiquette si besoin pour que ça soit bien organiser. Et pour du gain de place je fais les valises à la Marie Kondo en roulant les vêtements.

Ensuite, je prends le parti d’acheter sur place : les couches, le lait en poudre, le savon, le coton, les jouets de plages, les bouées… Et je laisse tout en partant, en général ça fait des heureux. Big Up au boss de l’hôtel dans le Douro qui était absolument ravi de garde ma bouée cygne.
On s’en est donc sortis.

Voilà j’espère que j’ai pu vous aider à débroussailler ! Ne stressez pas, ça va bien se passer. Bonne organisation, vous allez voir, ça va être dément !

Et si ça vous dit, vous pouvez lire aussi :

– Road trip au Portugal en famille : notre périple et nos logements
– Road trip américain : organisation, astuces et conseils
– Comment faire ses valises pour un grand voyage avec enfant ?
– Le sac surprise pour occuper les enfants pendant le voyage

 

Share

2 comments on “C’est comment un road trip au Portugal avec des enfants en bas âge ?

  1. anne
    5 avril 2019 at 17 h 17 min

    Ton article est super intéressant, ça me donne envie d’essayer 🙂 Martin est un peu malade en voiture donc pour le moment je lui ai évité les road-trip mais je t’avoue que c’est notre manière préférée de voyager à mon chéri et moi ! Nous ne sommes pas des baroudeurs non plus, j’aime bien avoir mon petit confort ou au minimum un vrai lit. Et puis les locations c’est quand même pratique avec les enfants !

    Je rêve d’un road-trip aux Etats-Unis avec mes deux loulous, ton article me booste vraiment ! Peut-être que je vais y réfléchir pour l’année prochaine 😉 merci

    • mybrouhaha
      10 avril 2019 at 19 h 37 min

      Merci pour ton commentaire ! oui il faut se lancer. L’italie c’est vraiment un super pays aussi pour ça ! La première fois on se fait un peu une montagne du truc mais en fait ça coule tout seul. Les enfants sont hyper contents de changer d’endroit tout le temps, de voir des nouvelles têtes, de manger au restau… N’hésite pas à regarder mon article sur l’organisation aux Etats-unis. Il date un peu mais je pense que c’est toujours d’actu. Meilleur voyage ever et Mona en garde un super souvenir. C’était fou de la voir aussi émerveillée !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *