DSCF9772
,

DSCF9772

Dans les yeux de Matilda il y a du bleu, du gris, du marron

Il y a moi la plupart du temps, et puis papa et Mona, souvent.

Il y a l’objectif de l’appareil qui la mitraille pour ne pas en perdre une seule miette

Il y a nos sourires gagas

Les yeux de Matilda sont toujours bienveillants : ils ne voient pas les cernes, la tâche de vomi sur le pyjama, les cheveux pas coiffés

Les yeux de Matilda ont été bien sérieux tout un temps, comme s’ils portaient toutes l’inquiétude du monde. Aujourd’hui ils sont rieurs tout le temps, comme s’ils avaient tout oublié et n’avaient gardé que le meilleur : l’innocence.

Dans les yeux de Matilda il y a les paysages du TGV qui défilent

Il y a la laine de mon gilet, là tout contre, le temps de les fermer

Il y a moi qui m’habille au loin

Il y a le ballon rose accroché à la poussette

Il y a ces livres rien que pour elle qu’elle semble déjà apprécier

Il y a le hochet Winnie l’ourson, qui sort de je ne sais où, pas très joli mais qu’elle aime tant

Dans les yeux de Matilda il y a des grands-parents gagas et des tonnes d’amis qui lui sourient

Il y a nos téléphones en Facetime avec les gens qu’on aime et qu’on ne voit pas souvent de l’autre côté

Il y a les enfants d’amis qui font de leur mieux pour être le plus doux possible

Il y a ses mains qu’elle découvre et qu’elle aime beaucoup

Dans les yeux de Matilda il y a de l’amour à revendre.

Quand on est parents, il y a des hauts, des bas. Il y a les grandes joies, les petites peines. La perfection n’existe pas, nulle part. Mais à quoi bon culpabiliser ? Il suffit de se plonger dans les yeux de son bébé, ils ne jugent jamais vous verrez. Dedans vous serez toujours un parent presque parfait, tout simplement parce que vous faites de votre mieux et puis que vous êtes là, à parler d’une petite voix un peu débile… Alors vous voilà, avec vos yeux qui brillent face à ses yeux qui vous sourient.

 

 

DSCF0128
,

DSCF0125

Maman, je peux dire bonjour à ma sœur ? Coucou ma biiiche ! Je peux lui faire un bisou ?

Coucou ma poulette !! tu as passé une bonne journée hein ? Toi aussi un jour tu iras à l’école

aaaaaaaaaah

Qu’est-ce que tu racontes hein ? Tu manges ta main ? Tu veux ta tétine ?

eeeeeeeeeeeeeeuh

Raaaah Maaaaman, elle vomit un peu ! beurk c’est dégoûtant !

aaaaaaaaah hihi

L’était une p’tite poule grise qu’allait pondre dans l’égliiiseuuh…

eeeeeeuuuuuuh hi

Tu sens bon, t’es comme un sou neuf ! Tu veux que je te raconte Paddington ? T’as faim?

Ben pourquoi tu râle ? Moi je joue avec toi ! J’te préviens si tu râles je te rends à Maman !

Mamaaaan Matilda elle veut pas jouer avec moi ! Tiens prends ta tétine.

Je peux voir son caca ? aaaaaah c’est dégoûtant !

Mamaaaan attends moi pour le bain de Matilda ! Je peux t’aider ?

T’aime les massage de ta grande sœur ? regarde je plante les petites graines sur tes petits pieds !

Pfffff vous vous occupez toujours de Matilda, moi j’en ai marre.

Matilda, arrête de crier, tu me fais mal à la tête là !

Ainsi font font font les petites marionnettes ! Mais ouiii ma biche ! Mais ouiii !

Je peux la porter ? rohlala t’es lourde quand même ! Chut chut ça va alller. Tu veux que je te berce ?

Câlin câlinette, Ma mie ma minette, c’est sur tes genoux, que c’est le plus doux !

DSCF0128

On les observe, on sourit, on s’attendrit, on a la larmichette à l’œil, on râle aussi.

C’est fou d’assister à la relation de deux sœurs en train de se tisser. Plus la petite s’éveille, plus la grande s’intéresse.

On nous demande quasi systématiquement « comment ça se passe l’arrivée de Matilda avec Mona? »

Super bien, tellement bien même ! ça parait fou ! Pas de jalousie ou si peu. Pas d’hostilité, pas un seul mauvais geste ou mauvaise intention.

Evidemment elle cherche à se faire remarquer de nous, évidemment les soirées sont parfois un peu compliquées mais je crois qu’on arrive à lui accorder du temps.

Elles ont 56 mois et 3 mois, nous avons 31 ans et 34 ans, et nous n’avons pas fini de grandir, tous ensemble.

 

C’est marrant c’est souvent au lit le matin qu’elles échangent le plus, j’ai plein de jolies photos d’elles en pyjama. Il faudrait que je les réunissent un jour !

Un petit mot sur le pyj de Matilda : c’est la créatrice Jeanine de la toute petite marque Comète Paris, qui nous l’a offert. Il est beau, il est tout doux, les pieds se rabattent ou s’ouvrent pour laisser les petits pieds et surtout un double zip permet de changer la couche hyper facilement, même en pleine nuit dans le coaltar ! Une belle invention !

DSCF0119
, ,

DSCF0117

Parfois c’est un peu dur de sortir de chez soi, d’aller ailleurs que dans le square du quartier, de se motiver, de prendre le métro, de changer de quartier, d’aller visiter l’autre bout de Paris… parfois les enfants et le quotidien ça vous rend flemmard et si en plus c’est l’hiver, on a vite fait de rester scotché, les fesses sur le canapé. 

Mais l’occasion fait le larron et le week-end dernier, des jolies occasions de se bouger, il y en a eu plein !

DSCF0094

Vendredi après l’école nous avons fait la surprise à Mona, de prendre nos cliques et nos claques pour aller dormir à quelques stations de métro de chez nous. Nous avons pris nos quartiers dans le 6e arrondissement, que j’ai déserté en changeant de boulot il y a un an maintenant. Nous avions l’immense chance d’être invités à l’Hôtel Baume, à côté du Théâtre de l’Odéon et du Jardin du Luxembourg. Bon sang j’adore dormir à l’hôtel à Paris, en amoureux ou en famille. C’est génial cette impression de partir en week-end dans sa propre ville! 

La déco est très chouette, les chambres hyper confort. J’ai trouvé l’accueil des enfants génial : produits bio pour le corps, lit bébé et matelas à langer, confiseries et ours en peluche offerts… Mona a été traitée comme une reine! (Bon nous ne parlerons pas de Matilda qui n’a pas dormi, j’espère que les chambres étaient bien isolées.) 

Le soir c’était carrément la fête : Big Fernand nous a livré ses burgers dans la chambre, on a pris un bon bain dans la baignoire géante et Mona s’est endormie dans le plus grand lit de sa vie.

La fan de petit déj’ que je suis n’a pas été déçue, c’était délicieux et très copieux (sur la photo il manque un plateau !).

En bref, si vous avez un peu de budget, c’est un bien chouette endroit pour une nuit en famille.

DSCF0097

DSCF0088

DSCF0112

DSCF0107

DSCF0109

DSCF0130

DSCF0134

DSCF0137

DSCF0176

Des années que nous n’avions pas mis les pieds au Luxembourg, je me suis demandée pourquoi nous avions attendu si longtemps ! Mona a tout de suite voulu tester les bateaux à pousser et elle a adoré !

DSCF0150

DSCF0169

DSCF0179

DSCF0183

DSCF0200

Samedi après-midi avait lieu l’évènement de l’année pour Mona (après Noël et son propre anniversaire) : l’anniversaire de Sunny ! En gros je pense qu’elle attendait ça autant que je kifferai d’aller au défilé Chanel ! Encore une fois, Marion et Alfred se sont déchaînés sur la déco en mode Lac des cygnes. C’était sublime à te filer un complexe de mère en carton ! Mona était ravie et cette photo des deux copine me fait fondre le coeur comme neige au soleil !

DSCF0190

DSCF0247

Dimanche, on a dégusté un délicieux petit déj La Grande épicerie de Paris, avec le meilleur granola que j’ai jamais goûté (sisi je vous jure) by Catherine Kluger.

Et puis après on a eu ce fameux syndrome de flemmingite aigüe : « si on allait à Pompidou ? ah ouais trop bonne idée ! Merde Matilda a faim. Bon on tente le bib ? Merde elle en veut pas, elle s’énerve… » 30 minutes plus tard « purée ça m’a tué j’ai plus du tout envie de bouger. T’as raison moi non plus. Bon on va juste à la jardinerie ? »

On a donc jardiné, replanté nos jardinières desséchées, mis les mains dans la terre, récupéré des toutes petites pousses de menthe enfouies… on a mis la salle à manger dans un sale état mais on a passé un sacré bon moment avec Mona !

DSCF0257

DSCF0270

DSCF0271

ça sent le printemps non ?

A la fin de ce week-end notre nouvelle résolution c’est de se balader un peu plus dans Paris, même un peu loin ! Allez on en reparle dans quelques mois !

DSCF9443

DSCF9248

Ils sont beaux, chics, créatifs, adorables et adorés… mes amis qui se sont mariés début février.

C’était un bien joli mariage d’hiver parisien, entre la mairie de Pantin, le Canal de la Villette et un vieux théâtre plein de charme à Pantin.

Pendant plusieurs jours on a plié, coupé, assemblé des jolies guirlandes. On a rempli des petits sacs en papier de confettis colorés, ils ont préparé avec amour un beau sac pour chaque invité.

Le matin nous nous sommes préparés dans la chaleur de leur petit cocon et j’en ai profité pour prendre quelques photos. Tout était tellement joli il faut dire…

On s’est rendus à la mairie, ils ont signé et moi aussi. On a ri, applaudi, ils se sont embrassé. C’est tellement émouvant de voir des gens qui s’aiment tant !

On a ensuite fait une petite balade sur le Canal de la Villette, jusqu’à la Péniche Cinéma où on a pris un petit goûter en écoutant les surprises des uns et des autres.

A l’heure de l’apéro on a filé dans ce joli petit théâtre, un ancien lavoir bourré de charme, où l’on avait déjà vu le marié jouer Les Précieuses Ridicules de Molière.

On a bien mangé, trinqué, dansé, chanté, (bercé les bébés)…

On s’est assis sur la lune pour immortalisé cette fête de leur amour, mais aussi de notre amour pour eux.

Ce qui est beau dans un mariage finalement, ce n’est pas seulement l’amour des amoureux. C’est aussi l’amour qui les entoure.

On vous aime les amis et on aime vous voir vous aimer ainsi !

DSCF9264

DSCF9288

DSCF9217

DSCF9339

DSCF9283

DSCF9345

DSCF9298

DSCF9327

DSCF9257

DSCF9369

DSCF9443

DSCF9475

DSCF9456

DSCF9193

DSCF9199

DSCF9515

DSCF9168

DSCF9207

DSCF9202

DSCF9555

La mariée portait une robe magnifique cousue par ma Yeahyeah, une veste en (fausse) fourrure Bash et des chaussures Patricia Blanchet.

Toutes la déco a été faite de leurs mains et de celles des copains.

Je vous ai raconté l’enterrement de vie de jeune fille ici et la matinée de préparation ici !

Et si vous voulez en savoir un peu plus sur nos tourtereaux, leurs petits moments de vie illustrés et leurs jolis voyages, c’est ici chez Pastis et Pasta

Enregistrer

Enregistrer

DSCF9224
, ,

DSCF9239

C’était un samedi pluvieux, à l’heure du petit déj, ma mine de février était au top de la griserie, ça faisait à peu près 4 mois que je passais des nuits aussi hachées que le pelage d’un zèbre… C’était le jour du mariage de mon amie, et j’étais témoin.

Ca sentait bon le café, l’eucalyptus et la brioche fraîche dans l’appartement, il y avait à peu près 10 paires de chaussures à paillettes posées un peu partout, j’étais déjà en train de faire ma blogueuse avec mon appareil photo greffé à la main (un bébé dans l’autre) quand on a sonné à la porte…

C’était nos deux Simone qui arrivaient, une coiffeuse, une maquilleuse là juste pour nous pour le plus grand jour de l’année 2017 (si si je vous jure) ! Et c’est à ce moment-là, que j’ai vécu mon instant Gisèle. Pendu au sein : un bébé, sur le t-shirt : une tâche de vomito, sur le visage : des cernes, mais autour de toi : une coiffeuse et une maquilleuse en train de te transformer en fille glamour (sans les jambes de Gisèle malheureusement). Bon sang ce que ça fait du bien de se prendre pour une princesse et de se faire chouchouter le temps d’une matinée!

Au programme : un wavy naturel pour ma copine et moi, Laure avait une couronne de fleurs donc c’était parfait. Moi j’ai eu également une petite tresse sur le côté tenu par une jolie barrette.

Niveau maquillage, un bon coup de frais sur le visage et un rouge à lèvre super puissant qui était encore là à minuit !

DSCF9230

DSCF9214

IMG_1893

DSCF9227

DSCF9224

IMG_1934

DSCF9312

DSCF9277

DSCF9269

DSCF9463

Mon avis :

Un vrai bonheur d’avoir des personnes qui se déplacent à domicile pour s’occuper de vous, encore plus lorsque l’on a un bébé ! La coiffure était vraiment top pour toutes les deux, c’est exactement ce qu’on voulait, coiffée mais naturel.

Le maquillage était bien en ce qui me concerne, je me trouvais certes plus maquillée que d’habitude mais c’est un peu le jeu pour que ça dure toute la journée et même la nuit. Et franchement il n’a pas bougé. Mon amie, elle se trouvait un peu trop maquillée au niveau des yeux peut-être parce qu’elle n’en a pas vraiment l’habitude. Mais le maquillage lui allait très bien et il a suffit d’estomper un peu pour que ça lui convienne.

La réservation est hyper facile via l’application Simone Beauty App, et niveau tarifs je trouve ça assez abordable pour une belle prestation à domicile : entre 38 et 65€ pour une coiffure (sans coupe) et entre 45 et 65€ pour un maquillage.

En gros vous pouvez y aller les yeux fermés!

Je vous souhaite un bon week-end et je vous dis à très vite pour la suite du mariage et surtout une grosse surprise qui se prépare pour la semaine prochaine!

Enregistrer