DSCF1357

DSCF1411

Cette année c’était au tour de l’Alsace de nous accueillir pour Pâques ! C’est la 2e fois que je fêtais Pâques là-bas et je suis toujours étonnée de l’importance de cette fête dans cette région (comme en Allemagne d’ailleurs). Les rues sont décorées, les maisons aussi, les traiteurs, les pâtissiers remplissent les vitrines de victuailles, les gens font la queue, les rues sont bondées : on se croirait presque une veille de Noël ! Avec mes deux petits lamalas (agneaux en alsaciens) et mon cher époux on a passé une chouette semaine ensoleillée, sous le signe des balades, des pâquerettes et du repos.

DSCF1293

Balade à Strasbourg et admiration de cette cathédrale toujours aussi impressionnante d’une fois à l’autre. A force je commence à avoir un bon petit répertoire d’adresses que je vous donnerai bientôt dans un article !

DSCF1291

DSCF1368

DSCF1404

Salades fraîches, goûter dans le jardin, cueillette de lilas… une chose est sûre c’est le printemps et on en profite bien !

DSCF1318

On a fait un tour en Allemagne à Freiburg, à 1h de Strasbourg et j’ai eu un énorme coup de coeur pour cette jolie petite ville très agréable pour se balader et remplie de chouettes boutiques ! Là aussi je vous fais un billet bientôt c’est promis! LE truc chouette de la ville : des petites rigoles partout, où les enfants peuvent mettre des petits bateaux !

DSCF1314

DSCF1330

DSCF1399

Matilda n’en fini plus de grandir ! Elle a passé des vacances sous le signe des poussées dentaires la pauvrette… Mordre ses doigts il n’y a que ça de vrai !

Petit tour d’horizon des looks printaniers de la demoiselle : Mix & match au-dessus avec des fleurs Petit Bateau et des carreaux Agnès B. Et quand il fait plus frisquet hop on enfile la mini doudoune baleine Absorba que j’adore !

DSCF1357

DSCF1379

DSCF1432

DSCF1285

DSCF1435

DSCF1448

DSCF1450

DSCF1453

Et puis que serait Pâques sans sa fameuse chasse aux œufs (et cadeaux de Pâques, eh oui on fait ça en Alsace !) Les filles ont été bien gâtées et nous aussi. Il ne reste plus rien déjà de la Kokeshi Marcolini, de notre œuf en nougatine Mulhaupt, des petits lamalas (gâteau agneau)… Les chocolats de Pâques ne font pas long feu dans la famille des gourmands !

J’espère que vous avez passé (ou que vous passez) de bonnes vacances ! Moi je vous avoue j’aime beaucoup les vacances de Pâques qui tombent en plein dans ma saison préférée.

Allez vivement les ponts !

DSCF1023
,

DSCF1060

Comme tous les ans depuis 3 ans, le premier week-end d’avril nous avons rendez-vous avec L’Escale du livre à Bordeaux. Monsieur travaille et moi je profite ! Cette année encore on était accueilli chaleureusement par La Toupie, son brun et ses chouquettes ! Mais les deux familles s’étaient agrandi : Matilda dans la notre et Napoléon dans la leur. 2 bébés de trois mois qui se sont entendu à merveille (on peut même parler de coup de foudre).

Mais à Bordeaux il a plu, j’ai chopé la crève, j’avais 2 gosses… bref on a beaucoup cocooné ! Mais cocooner dans un immense appart il faut dire, ça dépayse ! Petit compte rendu !

DSCF0988

A Bordeaux :

  • Mona monopolisait le fauteuil Acapulco « it’s her spot »
  • J’ai  bu un excellent cappuccino à L’Alchimiste en joyeuse compagnie de Nathalène et Lili
  • J’ai papouillé le mignon Napoléon
  • J’ai retrouvé mes quartiers entre Sainte Croix et Saint Michel et j’ai bu un bon thé à la menthe sur la place Saint Mich, en famille !
  • J’ai foulé les allées du salon L’Escale du livre, j’aime beaucoup ce salon à taille humaine, avec en général une très bonne sélection d’auteurs illustrateurs

DSCF0995

DSCF0993

DSCF1024

DSCF1028

  • On a visité le dernier trois-mâts français qui était à quai à Bordeaux : Le Belem ! C’était sublime et les enfants ont beaucoup aimé ! Toutes ses prochaines escales sont ici sur leur site.
  • On a pris la flotte, le vent, le froid et mangé la glace promise aux gosses par 13 degrés.
  • On a pris un bon bain chaud dans la baignoire mythique de La Toupie en rentrant.

DSCF1036

DSCF1032

DSCF1041

DSCF1013

DSCF1023

  • On a surexploité un certain fauteuil
  • On a fait de très bonnes affaires sur un vide-grenier
  • On a retrouvé les copains parisiens Sunnyreve et compagnie !
  • On a brunché à Darwin et on s’est régalé. J’ai pas de photo j’étais en mode survie…
  • Et puis a suivi le grand moment de galère du week-end, celui où tu as de la fièvre, tu es à l’autre bout de la ville, tu rentres te coucher, y’a plus de tram à cause d’une manif, tu fais tout le chemin à pied, tu exploses la vitre de ton téléphone… tu vois le genre de moment ? Heureusement les copains ont gardé l’un de tes rejetons !

DSCF1048

DSCF1074

  • et puis la dernière journée était top ! Bain de soleil place Camille Julian, déj en terrasse, plein de vitamine D, les gosses qui jouent, la glace délicieuse chez M&O…
  • A Bordeaux on a scruté les quartiers, on s’est même demandés lequel on choisirait si on y habitait… Un jour peut-être…

DSCF1070

DSCF1062

Une grosse bises à tous les copains : Aude Dood et les kids, la Natha family, les Sunnyreve, Anne et les filles, Margot son amoureux et leur potiron, Léa à vélo, mes gentils clients de la librairie d’il y a 6 ans, qui m’ont reconnue dans la rue

Enregistrer

Enregistrer

DSCF0892

DSCF0877

J’avais 5 ans et une grande boîte à rayures roses et blanches m’attendait dans le salon de mes grands-parents. C’était ma Mémé qui me l’avait offerte, ma mémé c’était pas vraiment ma grand-mère, c’était une amie de mes grands-parents, un peu âgée, sans petits-enfants, qui s’était attachée à moi comme une grand-mère puissance 10. Et moi j’étais au moins autant accrochée à elle. Elle me faisait des cadeaux incroyables, de ceux qui gênent un peu les parents tant ils sont beaux. Cette année-là pour Noël, elle m’avait offert une poupée Corolle, ma première Corolle. J’ai soulevé le couvercle et je l’ai vue, elle s’appelait Bérengère, elle était rousse avec des petites lunettes dorées, un teint de porcelaine, une odeur de vanille, une robe à fleurs couleur d’automne avec un petit col en dentelle. Du haut de mes 5 ans j’ai compris sa valeur, combien elle était belle, précieuse et j’ai fait de mon mieux pour en prendre grand soin. A 7 ans j’ai vu dans un magasin une autre Corolle qui m’a fait rêver, elle était blonde avec deux petites couettes, elle suçait son pouce et portait une robe bleue en toile de Jouys. Ces deux poupées sont mes trésors de petite filles, je les ai toujours, elles sont en très bon état et mon regard sur elles n’a pas changé !

DSCF0882

Quand j’ai eu Mona je savais qu’elle n’aurait que des poupées Corolle, je suis une snob des poupées et à vrai dire, les autres me font peur. A sa naissance elle a eu un doudou Corolle et une poupée de tissu offerts par mes cousines. Pour son 2e Noël à 18 mois elle a eu son premier bébé avec une jolie tenue et un petit kit pour s’en occuper. Et pour la naissance de Matilda nous lui avons offert le grand bébé dont j’avais déjà parlé.

DSCF0873

DSCF0886

Evidemment Matilda suit le même chemin, elle a reçu son premier doudou à la petite jupe étoilée, et pour Noël un mini-bébé. Bref vous l’avez compris, on est une famille Corolle, définitivement ! J’adore l’odeur de vanille, les jolies bouilles intemporelles, les vêtements aux jolis motifs…

DSCF0892

DSCF0889

DSCF0902

Aujourd’hui je vous transmets mon amour des Corolle et je vous fais gagner 2 doudous : un sur le blog, un sur Instagram !

Pour participer laissez-moi un commentaire en me racontant votre souvenir de la poupée de votre enfance ! J’ai hâte de vous lire ! Tirage au sort mercredi 5 avril.

Retrouvez toutes les news Corolle sur leur page Facebook.

Vous pouvez jouer sur mon profil Instagram pour une 2e chance !

 

 

Enregistrer

DSCF9772
,

DSCF9772

Dans les yeux de Matilda il y a du bleu, du gris, du marron

Il y a moi la plupart du temps, et puis papa et Mona, souvent.

Il y a l’objectif de l’appareil qui la mitraille pour ne pas en perdre une seule miette

Il y a nos sourires gagas

Les yeux de Matilda sont toujours bienveillants : ils ne voient pas les cernes, la tâche de vomi sur le pyjama, les cheveux pas coiffés

Les yeux de Matilda ont été bien sérieux tout un temps, comme s’ils portaient toutes l’inquiétude du monde. Aujourd’hui ils sont rieurs tout le temps, comme s’ils avaient tout oublié et n’avaient gardé que le meilleur : l’innocence.

Dans les yeux de Matilda il y a les paysages du TGV qui défilent

Il y a la laine de mon gilet, là tout contre, le temps de les fermer

Il y a moi qui m’habille au loin

Il y a le ballon rose accroché à la poussette

Il y a ces livres rien que pour elle qu’elle semble déjà apprécier

Il y a le hochet Winnie l’ourson, qui sort de je ne sais où, pas très joli mais qu’elle aime tant

Dans les yeux de Matilda il y a des grands-parents gagas et des tonnes d’amis qui lui sourient

Il y a nos téléphones en Facetime avec les gens qu’on aime et qu’on ne voit pas souvent de l’autre côté

Il y a les enfants d’amis qui font de leur mieux pour être le plus doux possible

Il y a ses mains qu’elle découvre et qu’elle aime beaucoup

Dans les yeux de Matilda il y a de l’amour à revendre.

Quand on est parents, il y a des hauts, des bas. Il y a les grandes joies, les petites peines. La perfection n’existe pas, nulle part. Mais à quoi bon culpabiliser ? Il suffit de se plonger dans les yeux de son bébé, ils ne jugent jamais vous verrez. Dedans vous serez toujours un parent presque parfait, tout simplement parce que vous faites de votre mieux et puis que vous êtes là, à parler d’une petite voix un peu débile… Alors vous voilà, avec vos yeux qui brillent face à ses yeux qui vous sourient.

 

 

DSCF0128
,

DSCF0125

Maman, je peux dire bonjour à ma sœur ? Coucou ma biiiche ! Je peux lui faire un bisou ?

Coucou ma poulette !! tu as passé une bonne journée hein ? Toi aussi un jour tu iras à l’école

aaaaaaaaaah

Qu’est-ce que tu racontes hein ? Tu manges ta main ? Tu veux ta tétine ?

eeeeeeeeeeeeeeuh

Raaaah Maaaaman, elle vomit un peu ! beurk c’est dégoûtant !

aaaaaaaaah hihi

L’était une p’tite poule grise qu’allait pondre dans l’égliiiseuuh…

eeeeeeuuuuuuh hi

Tu sens bon, t’es comme un sou neuf ! Tu veux que je te raconte Paddington ? T’as faim?

Ben pourquoi tu râle ? Moi je joue avec toi ! J’te préviens si tu râles je te rends à Maman !

Mamaaaan Matilda elle veut pas jouer avec moi ! Tiens prends ta tétine.

Je peux voir son caca ? aaaaaah c’est dégoûtant !

Mamaaaan attends moi pour le bain de Matilda ! Je peux t’aider ?

T’aime les massage de ta grande sœur ? regarde je plante les petites graines sur tes petits pieds !

Pfffff vous vous occupez toujours de Matilda, moi j’en ai marre.

Matilda, arrête de crier, tu me fais mal à la tête là !

Ainsi font font font les petites marionnettes ! Mais ouiii ma biche ! Mais ouiii !

Je peux la porter ? rohlala t’es lourde quand même ! Chut chut ça va alller. Tu veux que je te berce ?

Câlin câlinette, Ma mie ma minette, c’est sur tes genoux, que c’est le plus doux !

DSCF0128

On les observe, on sourit, on s’attendrit, on a la larmichette à l’œil, on râle aussi.

C’est fou d’assister à la relation de deux sœurs en train de se tisser. Plus la petite s’éveille, plus la grande s’intéresse.

On nous demande quasi systématiquement « comment ça se passe l’arrivée de Matilda avec Mona? »

Super bien, tellement bien même ! ça parait fou ! Pas de jalousie ou si peu. Pas d’hostilité, pas un seul mauvais geste ou mauvaise intention.

Evidemment elle cherche à se faire remarquer de nous, évidemment les soirées sont parfois un peu compliquées mais je crois qu’on arrive à lui accorder du temps.

Elles ont 56 mois et 3 mois, nous avons 31 ans et 34 ans, et nous n’avons pas fini de grandir, tous ensemble.

 

C’est marrant c’est souvent au lit le matin qu’elles échangent le plus, j’ai plein de jolies photos d’elles en pyjama. Il faudrait que je les réunissent un jour !

Un petit mot sur le pyj de Matilda : c’est la créatrice Jeanine de la toute petite marque Comète Paris, qui nous l’a offert. Il est beau, il est tout doux, les pieds se rabattent ou s’ouvrent pour laisser les petits pieds et surtout un double zip permet de changer la couche hyper facilement, même en pleine nuit dans le coaltar ! Une belle invention !