DSCF2700
,

IMG_1670

5 ans que tu as fait de nous des parents, TES parents, que tu as fait de moi une maman, moi qui t’attendais depuis mes 15 ans je pense. 5 ans de tes yeux noirs malicieux, pétillants, revolver. 5 ans de tête de mule. 5 ans à te courir après. 5 ans à t’aimer si fort et à te regarder grandir, devenir autonome.

« Maman quand est-ce-que je vivrai toute seule ? » C’est tout toi cette phrase : un peu provoc, beaucoup curieuse, légèrement impatiente…

« Mais je viendrai te voir souvent hein promis » eh oui encore un peu bébé aussi !

IMG_5836

La première année je t’ai bouffé de bisous, toi mon bébé enfin à moi ! Tu as grandi bien trop vite à mon goût toi l’impatiente. A 4 mois tu ne voulais plus du sein, à 5 mois tu buvais ton bib seule, à 8 tu mangeais seule et impossible de t’aider, à 12 mois tu vivais ta vie.

IMG_9211

De 1 an à 2 ans on t’a couru après sans cesse. Tu t’en allais, tu montais, tu sautais, tu riais. Tu te mettais en danger parfois. Tu ne voulais plus dormir, tu étais collée à nous la nuit. Tu apprenais des mots, et moi j’apprenais à dompter tes cheveux fous et bouclés.

Entre 2 et 3 ans tu as grandi, d’un coup. Une année charnière comme pour beaucoup d’enfants. C’était l’année des grosses colères, des découvertes, de la propreté, de l’autonomie totale. Tu t’ennuyais un peu à la crèche, tu aimais cuisiner et bouquiner. Nous, on a découvert la pédagogie positive et ça nous a sauvé certains moments.

IMG_7603

Entre 3 et 4 ans c’est l’année de la tranquillité. Tu t’es beaucoup calmée, tu es même devenu un peu trouillarde, toi la casse-cou. Et nous on a un peu soufflé, on a profité de toi, à fond avant de remettre ça. Plus besoin de te surveiller non-stop, plus besoin de se lever la nuit. Et la journée, tes sourires, tes rires et tes grandes phrases. C’était notre voyage aux Etats-Unis qu’on a adoré faire avec toi. C’était ta rentrée à l’école où tu as appris mille choses.

DSCF7084

Et cette dernière année, un peu spéciale pour toi je pense. Tu as attendu ta petite sœur si fort. Tu as choyé, câliné, caressé ce petit être juste né et tant rêvé. Tu as beaucoup grandi mais tu as un peu régressé aussi. On t’a demandé beaucoup mais à côté de ça j’ai été très présente pour toi à la maison. On a passé plein de moments toutes les deux et ça c’était bien chouette.

DSCF2700

Et voilà, 5 ans ma grande, ma toute petite, ma câlinette ! Que les 5 prochaines années à venir soient aussi belles !

DSCN0157
,

DSCN0157

Jusque là elle n’a pas dit grand chose. Elle était si contente d’avoir une petite sœur il faut dire que c’était long de patienter jusqu’à son arrivée. Elle en prend soin, elle est attentive, mais après plusieurs mois de vie commune, elle n’est plus dupe. C’est sympa d’avoir une sœur mais ils sont où nos moments rien que tous les trois ?

Tiens et si je me faisais remarquer un peu ? Et si je faisais des bêtises ? Et si je parlais mal, est-ce-qu’on me regarderait un peu plus ?

« Demain c’est férié, on sera que tous les trois avec Papa ? Matilda sera retournée dans ton ventre. »

« Je peux venir à l’hôtel avec vous ? Mamita elle garde Matilda comme ça on sera tous les trois ! »

Ma poulette, je sais que les moments tous les trois sont rares parce qu’on ne peut pas trop faire autrement. Je sais qu’on te demande souvent d’être un peu trop grande, un peu trop responsable. Je sais que les petits cadeaux ne remplacent pas un moment rien que pour toi. Je sais que c’est pas facile de voir les adultes plus intéressés par un bébé souriant que par une petite fille qui boude.

Mais du haut de nos 30 ans passés on ne se rend pas compte que 5 minutes magiques valent au moins autant qu’une journée. Ces 5 minutes elle les a eu là, sur les rochers. Au lieu de dire « non c’est dangereux, on a dit oui vas-y monte ». Au lieu de se poser avec la flemme sur une serviette, on a dit « on vient avec toi ». On s’est assis là sur les rochers, on s’est embrassé tous au goût de sel, on s’est serré fort en regardant les paillettes de l’océan. Elle a savouré ce moment sans Matilda, « bien trop petite pour avoir le droit d’être ici ».

C’est bon d’être plus grande parfois. Ces 5 minutes là ne nous ont pas coûté grand chose, elles lui ont fait son week-end.

DSCN0142

DSCN0158

DSCN0159

DSCN0161

J’ai pu immortaliser ce joli moment grâce à un petit appareil photo Nikon Coolpix W100 qui ne craint ni l’eau ni les chocs et que Mona peut utiliser sans risque, à volonté et même sous l’eau. Merci Nikon pour ce joli cadeau.

DSCF9772
,

DSCF9772

Dans les yeux de Matilda il y a du bleu, du gris, du marron

Il y a moi la plupart du temps, et puis papa et Mona, souvent.

Il y a l’objectif de l’appareil qui la mitraille pour ne pas en perdre une seule miette

Il y a nos sourires gagas

Les yeux de Matilda sont toujours bienveillants : ils ne voient pas les cernes, la tâche de vomi sur le pyjama, les cheveux pas coiffés

Les yeux de Matilda ont été bien sérieux tout un temps, comme s’ils portaient toutes l’inquiétude du monde. Aujourd’hui ils sont rieurs tout le temps, comme s’ils avaient tout oublié et n’avaient gardé que le meilleur : l’innocence.

Dans les yeux de Matilda il y a les paysages du TGV qui défilent

Il y a la laine de mon gilet, là tout contre, le temps de les fermer

Il y a moi qui m’habille au loin

Il y a le ballon rose accroché à la poussette

Il y a ces livres rien que pour elle qu’elle semble déjà apprécier

Il y a le hochet Winnie l’ourson, qui sort de je ne sais où, pas très joli mais qu’elle aime tant

Dans les yeux de Matilda il y a des grands-parents gagas et des tonnes d’amis qui lui sourient

Il y a nos téléphones en Facetime avec les gens qu’on aime et qu’on ne voit pas souvent de l’autre côté

Il y a les enfants d’amis qui font de leur mieux pour être le plus doux possible

Il y a ses mains qu’elle découvre et qu’elle aime beaucoup

Dans les yeux de Matilda il y a de l’amour à revendre.

Quand on est parents, il y a des hauts, des bas. Il y a les grandes joies, les petites peines. La perfection n’existe pas, nulle part. Mais à quoi bon culpabiliser ? Il suffit de se plonger dans les yeux de son bébé, ils ne jugent jamais vous verrez. Dedans vous serez toujours un parent presque parfait, tout simplement parce que vous faites de votre mieux et puis que vous êtes là, à parler d’une petite voix un peu débile… Alors vous voilà, avec vos yeux qui brillent face à ses yeux qui vous sourient.

 

 

DSCF0658
,

DSCF0648

Bon sang j’ai envie de printemps !

Les vacances de Pâques arrivent à grand pas et j’ai autant envie d’aller voir la mer que de batifoler dans les champs. Evidemment un peu de shopping s’impose ! Ça y est Mademoiselle Matilda passe au 6 mois, et on n’est toujours par raccord avec les vêtements de Mona (qui avait 6 mois en plein mois de décembre…). J’ai donc cherché des jolies pièces pleine de motifs, les fleurs les rayures (et les pois), vous le savez c’est mon dada !

DSCF0650

J’ai trouvé des pièces hyper mignonnes sur le corner « Vraiment trop mignon » du site La Halle. J’adore leur motif fleuri de la saison et les molletons sont vraiment tous doux ! Pour info il y a -30% sur votre article préféré jusqu’au 2 avril, je dis ça je dis rien…

DSCF0658

DSCF0661

Merci beaucoup à La Halle pour ces jolis cadeaux printaniers, tout est sur le site ou en boutique.

Veste matelassée à capuche

sweat à fleurs

pantalon à fleurs

marinière

chaussures bébé bleu marine

Restez dans le coin, bientôt un chouette concours avec La Halle pour gagner une tenue complète…

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2017_0313_01160400

2017_0313_01160400

L’autre jour j’ai crié fort mon désespoir sur Instagram : voilà 5 mois et demi que je n’ai pas eu une nuit complète… Insomnies de fin de grossesse, puis nouveau-né, puis bébé qui dort 6-8 h pendant 2 semaines et puis en fait non : se réveiller toutes les 3 heures c’est quand même vachement plus drôle ! Je sais que Matilda est encore petite, mais je sais aussi qu’elle n’a pas vraiment faim et qu’elle est capable de dormir longtemps puisqu’elle l’a déjà fait.

J’ai reçu près d’une cinquantaine de messages (peut-être même plus) me donnant des conseils, astuces, mais aussi de solidarité d’autres mamans qui ne dormaient pas, souvent depuis bien plus longtemps que moi d’ailleurs. Alors je me suis dit que ces conseils pouvaient être précieux pour vous aussi et que c’était un peu dommage de les laisser moisir dans une boîte mail.

2017_0312_01210800

Ces conseils les voici, en vrac, j’espère qu’ils pourront vous aider !

(Attention, il s’agit de conseils dispensés par des mamans, parfois ayant demandé conseil à leur pédiatre ou pas. N’hésitez pas à prendre un avis auprès de votre pédiatre / PMI si besoin)

  • Eloigner le bébé de la chambre des parents et le faire dormir dans sa chambre ou dans une autre pièce.
  • Lui donner un peu d’eau au biberon
  • Envoyer le papa dire au bébé que ce n’est pas l’heure de manger, que maman dort et lui donnera à manger demain matin
  • Faire du cododo pour rassurer le bébé et le nourrir si besoin sans trop se réveiller
  • Lâcher-prise, ne pas regarder l’heure, se dire que ça ne durera qu’une période et dormir dès que possible en journée pour tenir le coup
  • Consulter un ostéopathe pour régler les éventuels soucis de digestion ou positions qui pourraient le réveiller
  • Surélever un peu le matelas avec une cale pour les bébés qui régurgitent
  • Donner un bain le soir avant de dormir quelques gouttes d’huile essentielle de camomille ou de lavande
  • Laisser pleurer en allant rassurer toutes les 5 min en prononçant toujours les mêmes mots, fermes mais bienveillants
  • Installer une routine du coucher
  • Stopper le sein, la tétine et les bras pour bercer pendant la nuit. Laisser pleurer si les pleurs ne sont pas continus, être là et rassurer en touchant le ventre.
  • Emmailloter le bébé pour éviter les réveils entre les différentes phases de sommeil
  • Attention aux pics de croissance notamment pour les bébés allaités
  • Donner un biberon de lait tiré plutôt que le sein un peu trop câlin
  • Faire juste un câlin sans tétée
  • Le diversification entre 4 et 6 mois et les purées le soir pour les bébés affamés peuvent aider à dormir
  • Proposer plus de tétées en journée
  • Lui proposer de dormir sur le ventre (oui oui même si c’est interdit)
  • Savoir repérer les signes de fatigue pour coucher son bébé au moment où il a sommeil
  • Info allaitement d’une maman auxiliaire de puériculture et doula : la maman a un pic de prolactine entre 00h et 4h qui permet de maintenir la production de lait. Si bébé dort trop, le lait peut être moins abondant par la suite
  • Demander conseils à la consultante en parentalité Aude Becquart

Il y a évidemment le conseil récurrent d’arrêter le sein le soir et de donner un bib de lait artificiel + céréales selon l’âge. En ce qui me concerne j’ai envie de continuer d’allaiter pour le moment. Par ailleurs, j’ai eu plusieurs messages de mamans qui m’ont dit que le fait de passer au bib n’avait absolument rien changé et qui regrettaient… Ainsi que d’autres de mamans dont les bébés n’étaient pas allaités mais ne dormaient pas pour autant.

Quelques idées de livres :

  • Le sommeil, le rêve et l’enfant de Marie Thirion
  • Au dodo les petits d’Anne Wahlgren
  • Pour un sommeil paisible et sans pleurs d’Elisabeth Pantley
  • 120 astuces pour que bébé fasse ses nuits de Marjolaine Solaro

Je vous remercie toutes mille fois pour tous vos bons conseils et vos gentils messages de soutien, on est sur la bonne voie, du moins je l’espère ! Evidemment si vous avez de nouveaux conseils ou expériences à partager, n’hésitez pas !

Je vous souhaite une bonne nuit et surtout plein de courage à tous les parents qui ne dorment pas assez ou très mal !