Un dernier post sur le mariage et puis voilà !

Je n’ai pas prévu de vous faire mes conseils aux futures mariées et compagnie, du moins pas ici, mais peut-être ailleurs qui sait ! J’ai été sollicitée pour parler de notre mariage sur d’autres blogs, peut-être le ferai-je, je vous tiendrai au courant !

Pour ce blog, je ferai peut-être une petite vignette avec tous les billets sur notre mariage juste à droite à côté de la valise maternité, pour que vous puissiez retrouver facilement si un jour vous avez besoin.

Aujourd’hui je vous parle un peu des boutiques qui m’ont été bien utiles ou qui m’ont inspirées pour la déco !

–      Ma jolie papeterie : je vous en ai parlé dans le post précédent, j’ai adoré cette petite boutique en ligne. Elle n’est pas spécialisée mariage, mais on y trouve un peu de tout pour la déco ! J’y ai commandé mes pailles et napperons. Et pour les indispensables, vous pouvez y trouver baker twin, étiquettes américaines, un très grand choix de masking tape, des petits cadeaux d’invités etc. Je vous ai fait une petite sélection de ce que j’aime chez eux.

–      Hema : tellement pratique, ce magasin vous sauve la vie et le budget ! Déjà pour les serviettes en papier ! ça parait bête comme ça mais pour trouver des serviettes en papier jolies et pas chères, il faut se lever de bonne heure, de même pour les couverts en plastiques, assiettes en carton etc… Hema est l’ami de ton brunch du lendemain, ainsi que de tes besoins en matos de bricolage pas cher (colle, pinces, épingles, scotch, carnets…)

–      Gifi, la Foirefouille, Prix choc et autres magasins pas glamour : à ne pas dénigrer ! Les prix sont imbattables, et vous pouvez y trouver de belles surprises pour pas cher ! Lampions en papier, guirlandes électriques, plaids en polaire pour fin de soirée humide, vaisselle jetable… pensez-y, surtout si comme moi vous vous mariez dans une petite ville provinciale, il y a toujours un magasin comme ça à proximité.

–      Etsy : un peu plus glamour, ne négligez pas les petits créateurs sur Etsy. L’an dernier, Etsy avait organisé un petit salon mariage, jolie occasion de découvrir des créateurs et de bonnes idées de DIY. D’autant que le blog d’Etsy a une sélection spécial mariage. J’ai beaucoup regardé les alliances (j’en avais eu une pour la naissance de Mona d’ailleurs je ne sais pas si vous vous rappelez), les accessoires pour cheveux, accessoires de déco… là aussi niveau papeterie vous pouvez trouver pas mal de choses. Par contre attention, si vous souhaitez commander, il faut vous y prendre à l’avance, suivant le pays où habite le vendeur !

–      Le Bal de famille : j’aime beaucoup la sélection un peu Rock’n roll de cette boutique en ligne ! J’adore particulièrement les tote bags Bride et Bridesmaids, que j’aurais acheté si mes copines ne m’avaient pas prévu un atelier custo de sacs pour mon enterrement de vie de jeune fille.

–      Sous le lampion : Je vous l’ai dit dans l’article sur la déco, pour moi, pas de lampions, pas de pompons, j’en avais un peu trop vu. Mais ça reste quand même très joli il faut le dire, et si vous souhaitez en mettre, c’est bien le site où il y a le plus de choix et de jolies couleurs ! Leur blog est assez inspirant d’ailleurs, allez y faire un tour !

–      Emmaüs évidemment ! Notre grand gagnant, qui a totalement sponsorisé notre mariage ! La dernière fois qu’on y est allé, le mec a fini par nous demander si on ouvrait un restau ou un hôtel ahahaha !

Bref si vous cherchez des petits éléments vintage, de la vaisselle, des jolis plats, des petits meubles pas trop chers, c’est le bon endroit. Encore plus si vous vous mariez en province je pense !

J’espère que cette petite liste vous aidera ou donnera des idées.

Moi je vous remercie beaucoup pour tous vos petits mots, autour de notre mariage ! Vos souhaits de bonheur me sont allés droit au cœur, tous vos compliments m’ont fait rougir ! Je suis ravie que vous ayez apprécié l’ambiance et la déco pour lesquels on s’est donné tant de mal !

Je vous avoue que je ne suis pas mécontente que cet évènement soit derrière nous, j’ai adoré préparer, adoré vivre cette journée mais bon sang c’est un sacré boulot, corps et âme et l’esprit occupé par ça nuit et jour les dernières semaines, il faut le dire ! Mais  ça vaut le coup, pour toutes celles qui en douteraient (et celles qui m’ont vu stresser à mort la veille 😉 c’est tellement intense, tellement chouette, tellement d’amour d’un coup !

Je vous embrasse et je vous souhaite un joli lundi !

A très vite pour un city guide romain !

 

Aujourd’hui, parlons un peu de nos tenues…

 Ma robe de mariée et ce qui va avec…

C’est dur de trouver une robe de mariée… lors de mes premiers repérages, j’étais tout juste enceinte, et je pensais faire ma robe. Je n’avais donc pas hésité à aller faire des essayages chez Delphine Manivet, Jenny Packham et compagnie, pour voir un peu ce qui m’irait et ce que j’aimerais.

Evidemment j’ai accouché, on a repoussé un peu le mariage, et je ne voyais pas comment faire ma robe avec un bébé dans les pattes. Et puis à vrai dire, 1 an après mes premiers essayages, je n’étais plus sûre d’avoir envie du même type de robe… Bref une chose est sûre, il était hors de question que je mette un prix exorbitant dans une robe que je porterai une journée, mais ce n’est pas pour ça qu’elle ne doit pas être parfaite.

A priori je voulais une robe courte, ou plutôt ce que l’on appelle « tea length ». Un jour par hasard je passe devant une boutique Complicité, où l’on trouve à peu près tout ce que je ne voulais pas, meringues, perlouses, strass et tout le tralala, mais je me suis dit, sait-on jamais si ça se trouve ils ont des robes courtes. Je rentre, une vendeuse me demande ce que je cherche, me montre des robes ultra courtes plus affreuses les unes que les autres, et là je vois une jolie robe, meringue, mais toute en tulle, assez vaporeuse, avec des fleurs qui me plaisent sur le bustier, malheureusement il y en a partout sur la jupe (eurk). Je dis à la vendeuse « je voudrai exactement ça, forme tulle and co, mais à mi-mollet ». Et elle me répond « aucun souci, on prend celle-ci et on vous la coupe. Coup de bol, elle coûte 550€ !

Bref toute cette petite histoire pour vous dire qu’on ne pense pas forcément à aller dans ce genre de boutiques parfois, mais il faut savoir qu’elles peuvent être assez à l’écoute de ce que l’on souhaite, et totalement modifier une robe, ce qu’elles ont fait pour moi. Bon par contre il faut être assez regardante, parce que parfois c’est pas des championnes… et je me goure sur un truc, et j’ai oublié de coudre ci et ça, et « ah ben non on a pas eu le temps repassez la semaine prochaine » sauf que la semaine prochaine tu te marie ! Bref j’y ai eu de bons coups de stress. Un conseil : mentez sur votre date de mariage, avancez là d’un bon mois !

Mais malgré tout, en allant récupérer ma robe j’ai douté… je vous passe tous mes états d’âmes sur le fait qu’elle soit bustier, que je ne voulais pas de bustier, mais que les bretelles cousues à ma demande c’était moche…

Si j’ai une chose à vous dire, future mariée, c’est qu’on se fout une sacrée pression autour de cette p***** de robe. Tu m’étonnes, tu te dis que tout le monde va te mater toute la journée en se disant potentiellement que ta robe est horrible et ne te va pas du tout ! Dans la vraie vie, je pense que c’est dur de trouver la robe de ses rêves, sauf si on est millionnaire à la limite, et encore. En pensant robe de mariée, je me disais que j’étais censée me trouver hyper canon, hyper bien, pour ce jour où tout le monde te regarde, et surtout pour le prix. Quand je mets 500€ dans une robe j’espère quand même me sentir bien dedans ! Et bien en fait non, je ne me sentais pas du tout au top, juste vaguement déguisée, dans une robe qui ne m’allait peut-être pas et me grossissait sûrement.

Le jour J j’ai à peu près oublié tout ça, et comme il faisait froid, j’ai pu garder mon petit gilet toute la journée, évitant ainsi de dévoiler la zone disgracieuse du bourrelet d’aisselles (si si).

Le costume de l’Incredible

Ça aussi c’était une sacrée pression, quand Incredible a trouvé son costume, j’ai pensé que ma robe aurait l’air naze à côté. Pour lui ce costume c’est un vrai coup de cœur, pour moi aussi d’ailleurs. Monsieur est fan de Paul Smith (comme beaucoup d’hommes) et le mariage était pour lui l’occasion d’acquérir un magnifique costume de la collection couture, du défilé quoi.

Alors en scrutant les défilés hommes, on est tombé sur celui-ci, tout d’abord en bleu électrique. Mais à l’essayage ça n’allait pas, il faut dire que le pantalon court porté sans chaussettes il faut assumer. En bleu il avait l’air tout blanc, tout droit revenant de la pêche aux moules. « Et si tu essayais le rouge ? » « Rouge ? il est sublime mais il faut oser quand même ! » Et voilà, sur lui c’était canon !

Hop une chemise blanche cintrée, une jolie cravate posée sur la table à côté, noire avec des étoiles. Une ceinture rouge venue tout droit de la boutique londonienne…

Robe Illi tulle pour Complicité (entièrement relookée je tiens à le dire)

Chaussures à talons Mellow Yellow

Ballerines Repetto

Gilet René Derhy (mon sauveur, mon meilleur investissement)

Costume – chemise – cravate – ceinture Paul Smith

Chaussures Repetto

Notre jolie Mona

Pour les enfants (que des filles ou presque) j’avais dit tout blanc, pour une certaine unité. J’avais fait faire des petites couronnes fleuries, qui n’ont pas duré longtemps vu l’âge des petits mais bon.

Pour Mona j’avais trouvé une jolie robe en broderie anglaise chez Zara Baby, des ballerines Zara baby que je vous ai montrées précédemment, et en catastrophe un gilet jaune et des collants DPAM.

Les ballerines ça va deux minutes, surtout quand on commence à marcher ! Mona a fini la journée avec ses tennis vintage aux pieds, ma mère avait fini par les lui mettre. Elle était bien plus à l’aise et ça lui ressemblait tellement plus… et moi j’ai bien ri !

Un petit mot sur et pour nos invités 

Nous avions sous-entendu un dress code « Colorful », seulement suggéré sur l’enveloppe de notre faire-part. Honnêtement, il fallait le voir, on ne voulait rien imposer, seulement suggérer et ça a marché ! Tout le monde a joué le jeu et tout le monde était magnifique.

Je sais que vous vous êtes bien mis la pression les amis ! Mais merci encore, ça valait le coup, et ça a tellement égayé cette journée pluvieuse ! Et merci d’avoir tenu le coup, je sais que beaucoup d’entre vous ont eu froid!

 

P.S. : Vous êtes nombreuses à m’avoir demandé la référence de mon rouge à lèvres Nars, la voici : « Heat Wave », trouvé chez Sephora.

Je commence une semaine à thème, sur le mariage et en l’occurrence le notre! Il fallait bien que ça arrive! Mais soyez tranquille, après ça j’arrête de vous embêter.
On démarre par la déco…
On a beaucoup fouiné sur internet, j’avoue au début j’étais un peu perdue. Quelles couleurs ? Quel thème? Quoi faire?

LES RECHERCHES :
On a d’abord cherché le lieu évidemment. On voulait un endroit ancien, mais pas trop pompeux. Pas un château et cie. On voulait que ce soit grand avec pas mal de logements, pour pouvoir rester quelques jours entre amis par la suite. On s’est donc tournés vers les gites de groupes, et on a trouvé un beau domaine, avec un grand parc bien agréable dans lequel on s’imaginait bien faire la fête. Comme il n’y avait pas de salle assez grande, on a loué une grande tente de réception, qu’il fallait donc bien décorer, ce n’est pas le truc le plus élégant de la terre.

Une fois l’endroit trouvé, on a pas mal réfléchi. Notre envie c’était de faire plusieurs petits stands dehors avec le goûter, le bar et l’apéritif. Malheureusement le jour J on a changé nos plans à cause de la météo.

Après m’être donc noyée dans des centaines d’images et albums Pinterest, j’ai essayé de réfléchir à ce qu’on aimait vraiment dans la vie avec M. Incredible. On a fait une sorte de brainstorming : les livres, les vieux objets, les atmosphères vintage, les vieilles valises… et comme couleurs, mes obsessionnels du moment : vert d’eau, jaune et corail (pas trop féminin non plus).

On a ensuite trouvé de bonnes idées de déco avec du vieux papier de livre et c’est parti. J’avoue je me suis un peu mis la pression. On voit tellement de mariages maintenant que je voulais trouver des idées qu’on ne voyait pas partout ! Exit la guirlande de fanions, les pompons au plafond, les lampions etc. Il fallait trouver autre chose !

ON PASSE A L’ACTION :

La salle :

On a eu l’idée des avions en papier, j’avais adoré la vidéo Pixar Paperplanes, du coup on a décidé d’en faire des guirlandes et de se servir du rab pour la sorite de la mairie.

On a acheté la plupart de nos éléments de déco chez Emmaüs. Un vieux dictionnaire que l’on a sacrifié pour les guirlandes et les confettis de vieux papier.

Pour la décoration du plafond nous avons donc loué des guirlandes de guinguettes (non sans péripéties : je vous raconte pas ma tête l’avant-veille quand le mec m’avait mis des grosses ampoules domestiques Osram dépareillées en me disant « comme ça vous verrez mieux » arrrggghhh). Avec nos amis, on a passé un week-end à plier 400 avions pour en faire des guirlandes qui traverseraient toute la tente.

Le buffet :

Il y avait 2 buffets : les tables du goûter qui se sont ensuite transformées en tables d’apéritif, et le bar.

Pour le goûter, nous avions préparé des étiquettes à coller sur les bouteilles de citronnade et thé glacé. Nous avions trouvé les fameuses pailles en papier rayées dans nos couleurs, ainsi que des jolis napperons sur le site Ma jolie papeterie (j’y reviendrai). On a pris les serviettes en papier (ainsi que toute la vaisselle en carton et pastique du lendemain) chez Hema.

Sur chaque table il y avait un gros bouquet (semblable au mien mais plus gros) posés dans des théières anciennes.

On avait également plein de bonbonnières remplies de guimauves maison et autres bonbons, une machine à barbapapa, et la traiteur avait fait pour nous des petits biscuits avec nos initiales.

Les tables :

On avait envie que toutes nos assiettes, grandes et petites soient dépareillées. Pendant 1 an on a donc chiné régulièrement, par tous les temps, des assiettes, des petites tasses à café, des théières, des plats à gâteau… Nous avons loué les verres et les couverts.

On y a aussi chiné des vieux pots de confiture pour faire des photophores, ainsi que des petits verres ou coupes pour y mettre les petites compositions fleuries sur les tables. Enfin pour le goûter (la sweet table en wedding jargon) on a trouvé des bouteilles en verre pour y mettre la citronnade et le thé glacé.

Pour les menus, on a également chiné de jolis petits livres dans lesquels on a glissé un menu, tenu par des petites pinces métalliques Hema. On a fait des petites compositions de fleurs, 2 par tables, ainsi que des bougeoirs-pots de confitures recouvert d’une vieille page de livre.

Pour décorer chaque table, on a disposé sur la nappe blanche des gros confettis dans nos couleurs, qui ont également servis pour le fond du photobooth.

Pour le plan de table, plutôt que mettre des noms de table, chacune était reconnaissable par un objet ancien tout droit sort de notre collection personnelle : un réveil, un appareil photo, des lunettes etc… Le plan de table se trouvait à l’entrée, on avait accroché des étiquettes américaines dans une veille valise donc j’avais recouvert l’intérieur de vieux papiers.

LA CHARTE GRAPHIQUE

Nous ne sommes pas graphistes, loin de là, mais nous avons la chance de pouvoir tous les deux nous débrouiller avec Photoshop et compagnie. Du coup nous avons fait nous-mêmes le faire-part, les menus et les à-côtés : étiquettes de bouteille, de tablettes de chocolat (cadeaux des invités). Je pense que c’est une part très importante de la déco, c’est aussi ce qui permet de retrouver une certaine unité. Donc si vous ne savez pas faire, à mon avis ça vaut le coup de prendre un graphiste qui s’occuperait de ça.

Vous imaginez le boulot pour mettre tout ça en place, en amont ainsi que les jours précédents. Je vous avoue que la veille j’ai totalement pété un câble tellement j’étais stressée ! D’autant que la météo n’était pas avec nous… Heureusement nous étions très très bien entourés car le vendredi on était une vingtaine déjà pour tout installer ! Alors j’en profite encore une fois pour remercier tous nos amis qui sont venus en renfort, qui ont fait preuve d’une grande créativité pour bricoler, plier, couper, dessiner, improviser un photobooth, faire des bouquets… et d’une grande patience pour se plier à nos caprices décoratifs, sans jamais nous dire « pffff putain les gars ! »

Mais je suis très contente du rendu, j’avais très peur que ce ne soit pas assez, mais c’était très chouette, et le jour J, quand je suis entrée dans la tente j’étais ravie. J’ai eu la chance aussi de ne pas être toute seule à imaginer tout ça, M. Incredible aime la déco, y est très sensible. Il était donc autant investi que moi, nous avons vraiment tout pensé ensemble, et c’est bien ça notre belle réussite là dedans !

A très vite pour la suite, et bon lundi !

* Attention, ces photos ne sont pas libres de droits (comme aucune de ce site d’ailleurs) merci de ne pas les reproduire sans autorisation. © Anne-Sophie Bost *

Pour le mariage, j’ai tenu à me maquiller moi-même. J’avais trop peur de me retrouver « plâtrée » et surtout pas moi-même. J’en ai profité, c’était l’occasion de m’acheter plein de bons produits. Et puis j’ai adoré ce moment de préparation, le calme avant la tempête, dans ma chambre accompagnée de mes témoins, ma sœur et la photographe.

Mon objectif : être maquillée comme à mon habitude, juste un peu plus pour les photos, et avec le teint plus travaillé mais naturel. J’aime le rouge à lèvres, que je voulais un peu assorti au costume d’Antoine, j’ai donc fait léger sur les yeux. Evidemment, il fallait que le tout tienne sur la durée !

J’ai tout acheté chez Sephora, le magasin multi-marques que me semblait être le plus complet. J’ai eu la chance de tomber sur une super vendeuse, qui m’a fait essayer plein de choses, et qui était de très bons conseils sur les produits !

Voici ce que j’ai pris…

Le teint :

Avant de me maquiller quelques pschitt d’eau de beauté Rosée splendide d’Annick Goutal, pour un bon coup d’éclat

Une base Smashbox Photofinish pour unifier (et avoir une peau extrêmement douce !)

Un anticernes Sephora Touche lumière, très efficace et pas cher !

Pour le fond de teint, je n’ai pas l’habitude d’en mettre, j’ai donc préféré ma BB Cream habituelle L’Oréal

Une poudre libre compacte Sephora, pour matifier et un peu de Météorites de Guerlain sur les joues pour briller un peu.

Un blush Bourjois rose (mon habituel)

Les yeux : Un trait de crayon noir Khôl de Lancôme, sous l’œil au ras des cils, puis estompé au pinceau pour souligner le regard.

Un fard à paupières doré Chanel sur la paupière, un peu à l’intérieur de l’œil et une toute petite touche sous l’œil

Un mascara Yves Saint Laurent : Baby doll, absolument fabuleux ! Mon meilleur achat !

Les lèvres :

Je cherchais un rouge un peu orangé, j’ai pris un rouge à lèvres Nars, très mat avec une longue tenue du coup (et qui bave peu sur la bouche du marié, il faut y penser ! Prenez des lingettes dans votre sac, vous allez être amené à pas mal vous embrasser devant l’assistance, le marié sera content d’enlever le rouge que vous avez pu lui mettre.)

Avant le rouge la vendeuse m’avait conseillé un crayon à lèvres transparent qui sert de base : Lip Line perfector de Make Up Forever, un très bon achat également, qui empêche votre rouge de partir et du coup vous ne vous retrouvez pas avec juste le contour si vous voyez ce que je veux dire.

Pour fixer le tout : j’ai acheté le spray fixateur Urban Decay All Nighter, une sorte de brume que j’ai vaporisé sur mon visage quand tout était fini. Au début ça fait peur puisque c’est mouillé (oh mon dieu je vais devoir tout refaire ???) et en fait ça sèche très vite, et ça enlève un peu le côté trop poudré. Je ne peu pas vraiment vous parler de l’efficacité de ce produit puisque je n’ai pas du tout eu le temps de me regarder dans une glace durant la journée, mais à en croire les photos, ça a bien marché.

Les ongles :

J’ai pris un trio Essie, mes préférés ! Une base, 2 couches d’un rouge un peu orangé et un topcoat, sur les mains et les pieds.

Voilà, j’espère que ça pourra vous aider si vous décidez de vous maquiller vous-même. Sachez qu’il est possible de prendre un cours chez certaines marques, (et chez Sephora justement) notamment si vous ne savez pas trop quel maquillage faire. Je vous conseille également de vous entraîner plusieurs fois histoire de ne pas être stressée le jour J.

© Anne-Sophie Bost pour les photos

C’était le 22 juin dernier, il pleuvait et ça ne s’arrêtait pas, il faisait un peu froid, on a dû changer nos plans à la dernière minute… mais la lumière était belle, nos amis avaient joué le jeu de la couleur et nous en ont mis plein la vue, Mister Incredible était magnifique dans son costume rouge, heureusement j’avais une robe courte.

Nous avons marché pieds nus dans l’herbe mouillée pour épargner nos jolis souliers. Nous avons pleuré devant nos amis stupéfiants, qui ont totalement transformé la cérémonie de notre mariage à la mairie. Nous avons peu mangé, mais il parait que c’était très bon. Nous avons ri bon sang ! Nous avons dansé, nous avons câliné Mona, un peu effrayée par le monde. Nous nous sommes embrassés et nous avons embrassé aussi surtout.

C’était le 22 juin dernier, le jour de notre mariage. Presque deux ans que l’on en parlait et ce matin-là nous nous sommes levés « ça y est, on y est ». J’ai eu un peu le trac, mais une fois lancée, quelle journée ! C’était doux de voir tous les gens qu’on aime (ou presque pour les absents) réunis autour de nous, et nous rendre autant d’amour. C’était complètement fou de voir ce qu’ils ont pu faire pour nous.

C’était le 22 juin dernier, le premier jour de notre nouvelle vie… de mari et femme. Un nouveau chapitre, sous un autre nom, un nom de famille au sens propre du terme et qu’il est beau ce nom, comme je l’aime. Et comme je suis fière surtout, d’être la femme de Mister Incredible.

C’était le 22 juin dernier, un jour merveilleux qui restera gravé là, juste à côté du 12 juin avant dernier.

© Anne-Sophie Bost pour les photographies. Merci pour tes photos incroyables, pour ton peps, ta proximité et ta discrétion à la fois. C’était chouette de vivre ce jour avec toi!

Merci pour tous vos messages, vos mails, vos commentaires sur Instagram, toutes vos pensées ce jour-là. J’ai été très étonnée de lire autant de petites attentions de votre part juste avant ce jour J, et ô combien touchée. Vous êtes sacrément chouettes vous savez!