Commentaires sur marie-antoinette, expo royale aux galeries du grand palais

J’ai vu l’exposition sur Marie-Antoinette vendredi dernier… très impressionante, à ne pas rater, je pense… bon quand même 8€ tarif réduit et 10€ plein tarif, sans compter la queue de 1000000 km que vous vous êtes tapée avant, et le fric que vous dépensez en sortant, en souvenirs et macarons Ladurée…. tout cela mis à part, c’est très chouette!

La scénographie créée par la RMN est vraiment jolie, la mise en valeur des oeuvres et des objets est très réussie, et je trouve ça incroyable de voir à quel point il peuvent changer un lieu pour des expos différentes! Au début de l’expo, les oeuvres sont exposées dans des petites pièces, et plus on avance dans la chronologie de la vie de la Reine, plus les espaces s’agrandissent, devenant de plus en plus luxeux…

Mais que trouve-t-on dans cette exposition, me direz
vous? Et bien toutes sortes de choses! Tout d’abord, l’exposition
raconte la vie de la princesse suivant l’ordre chronologique, de son
enfance en Autriche, jusqu’à sa mort, décapitée durant la Révolution
française. Ce parcours est ponctué de tableaux, de mobilier, d’objets
assez anecdotiques comme la chemise de nuit qu’elle portait lorsqu’elle
a quitté  Versailles assiégé par les révolutionnaires, de la vaisselle,
le coffre à layette de ses enfants, le registre de mariage signée par
Louis XVI et par elle-même…

En 10 minutes, on se retrouve plongé dans cette vie de luxe, de
futilité, mais aussi de pleine de tristesse, qu’à vécu cette jeune
reine. On la sent proche de nous à travers tous ces souvenirs, ces
objets avec lesquels elle vivait tous les jours. Finalement, il y a un
côté très voyeur dans cette exposition… façon le Loft à Versailles!

Bref,  de chouettes objets, on se demande même comment tout cela a pu
rester en si bon état, ou échapper aux pillages et destructions de la
Révolution… Y aurait-il du faux, des copies d’originaux?

Lorsque
vous terminez la visite, le coeur lourd après cette triste fin de vie,
exposée dans une salle bien sombre, vous pouvez vous réjouir dans la
librairie du musée, avec le catalogue de l’exposition et autres
ouvrages sur Marie-Antoinette, mais surtout avec les dizaines, de
produits dérivés fabriqués à l’occasion. Parapluie, foulards, bibelots,
cartes postales, costumes de princesses, stylos, carnets, vaisselles,
de quoi transformer votre chez-vous en Trianon! A première vue, tout
cela peut paraître bien kitsch, mais certains souvenirs sont vraiment
mignons (les foulards et le parapluie surtout!).
Enfin, vous sortez
de la librairie, et pour finir en beauté… un carrosse Ladurée vous
attend juste devant, histoire de quitter les galeries du Grand Palais,
les papilles en émoi devant des macarons à la rose, à la pistache, ou
au mélange violette-cassis!

Il y a tout de même un bémol à cette exposition royale…les cars de mamies puant le grenier et la vieille, commentant à 78 devant une vitrine de 50cm de long, « la pauvre vie de cette pauvre petite! » et « cette porcelaine magnifique ». En attendant qu’elles poussent leur dos vouté et leur cul plat pour que vous puissiez voir, rigoler donc un petit coup en regardant les têtes de débiles qu’ont les membres de la famille royale sur les tableaux! Des visages de hamster, roses comme des petits cochons… la consanguinité, il n’y a que ça de vrai!

Exposition Marie-Antoinette, Galeries du Grand Palais, jusqu’au 30 juin 2008.
Paris, M° Champs-Elysées – Clémenceau ou Franklin Roosvelt.


  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating:  0 Votes

Share

You May Also Like

4 comments on “Commentaires sur marie-antoinette, expo royale aux galeries du grand palais

  1. laure
    28 avril 2008 at 11 h 25 min

    ça m’a l’air pas mal du tout cette petite expo… quoique le tarif bloqua quand même pas mal.
    c’est marrant, des fois j’ai l’impression que nos cerveau sont connecté, moi j’ai fait un post sur l’expo louise bourgeois (en ligne ce soir)!

  2. Cécile
    28 avril 2008 at 19 h 55 min

    J’avoue que ta dernière phrase m’a faite mourir de rire… tu illumines ma journée. L’expo Marie-Antoinette, j’y serais allée juste pour la scénographie du lieu… le reste, ben pfff, y’en a marre de Marie-Antoinette, ça suffit quoi! Comme si la France voulait se racheter de l’avoir décapitée… nan mais manquerais plus que ça tiens!

  3. Yeahyeah girl
    29 avril 2008 at 17 h 01 min

    héhé j’ai vu que tu voulais t’inscrire au swap toilé cirée ! cool je t’ai contaminé ! moi aussi je me suis inscrite ! la mode et la couture se rejoignent !

  4. co
    30 avril 2008 at 6 h 09 min

    j’ai vu l’expo le lendemain de son ouvreture, en nocturne, il n’y avait pas un chat! je reccommende vivement pour la prochaine fois! tu as vue le recueil avec les échantillons de tissus de ses tenues?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *