Il y a des jours comme ça où Paris me pèse, j’étouffe… Le bruit, la circulation, la foule, le métro, le manque de temps… J’ai juste envie de me retrouver d’un coup d’un seul, en plein milieu des champs.Et puis certaines découvertes me rappellent que Paris a du bon! C’est le cas du Passage Molière,Continue reading